La famille Perrin de Châteauneuf-du-Pape a organisé un concours pour rénover son plus beau joyau : le château de Beaucastel. Le studio Mumbai a gagné la compétition.

« Nous sommes une famille de vignerons fortement implantés. Grâce à notre connaissance de la vigne, du sous-sol, de la géologie, de la biologie… notre vin est devenu un produit de luxe que nous ne sommes pas obligés de marketer comme un parfum de Paco Rabane. » C’est avec ces mots que Jean-Pierre Perrin du château de Beaucastel à Châteauneuf-du-Pape a lancé le concours d’architecture de la rénovation du célèbre château où tout a commencé pour la famille Perrin. Après un long processus de sélection dirigé par la star up BAM, c’est le studio Mumbai qui a remporté ce projet d’envergure. Un sacré challenge lorsque l’on sait que 1200 dossiers ont été retirés dans le monde et que 300 équipes représentant 32 nationalités ont concouru. « Nous souhaitons réinventer notre domaine pour le siècle à venir tout en respectant son terroir et son histoire », précise Jean-Pierre Perrin qui a pris en charge la direction des opérations liées à ce concours.

La principale originalité du projet est son parti-pris écologique que ses auteurs définissent comme de l’architecture « frugale ». Non seulement de part les matériaux utilisés, mais également par les techniques ancestrales employées ainsi que le système de climatisation et de récupération des eaux de pluie. Si les principaux bâtiments du domaine vont être conservés, le projet de Mumbai prévoit l’excavation de nouvelles caves. La terre qui en sera issue servira à la construction de nouveaux bâtiments. Les parties souterraines de l’extension seront quant à elles édifiées en béton de site, un mélange de chaux, de granulats locaux et de sable. Les bâtiments en surfaces seront réalisés en pisé une terre crue compactée grâce aux argiles présentes sur place. Avec cette réalisation, Château de Beaucastel ouvre incontestablement une nouvelle page de son histoire.