Laetitia Buron, formatrice en dégustation et ambassadrice des vins de Fitou (photo PM)
Laetitia Buron, formatrice en dégustation et ambassadrice des vins de Fitou (photo PM)

Parmi les représentants du vignoble languedocien à Lyon Tasting, l’AOC Fitou est venue en force avec trois cuvées spécialement sélectionnées à l’aveugle par « Terre de Vins » parmi ses douze « ambassadeurs ». L’occasion de déguster la diversité d’une appellation en pleine renaissance.

Ils sont quelques-uns à avoir délaissé leur Languedoc chéri, le temps d’un week-end, pour venir à la rencontre des amateurs lyonnais : Château de Lastours, Domaine des Conquêtes, Aigues Belles, Mas du Novi, Vignobles Jeanjean, Domaines Paul Mas… Des Corbières aux Grès de Montpellier, l’accent du sud roule dans les allées du Palais de la Bourse. Mais parmi ces exposants, un seul porte la bannière de toute une appellation : l’AOC Fitou. Chaque année, l’appellation désigne 12 vins « ambassadeurs », sélectionnés à l’aveugle par un jury de professionnels – sous la présidence de Sylvie Tonnaire, rédactrice en chef de « Terre de Vins ». Parmi ces douze cuvées qui entendent incarner le meilleur de l’appellation, « Terre de Vins » a retenu trois pépites (à l’aveugle une nouvelle fois) que les visiteurs de Lyon Tasting peuvent déguster tout le week-end.

Pas facile d’appréhender, avec trois cuvées seulement, la diversité d’une appellation réunissant quelque 150 caves particulières et 3 caves coopératives, le tout étendu sur deux zones très différentes – un terroir maritime, essentiellement argilo-calcaire, et un terroir d’altitude, essentiellement schisteux. C’est pourtant avec beaucoup de pédagogie et surtout beaucoup de sourire que les deux « ambassadeurs » des vins ambassadeurs, Laetitia Buron (formatrice en dégustation) et Jean-Pierre Fontanel (ancien viticulteur), font découvrir leur appellation aux visiteurs. « On voit beaucoup de curiosité, d’appétit chez les visiteurs qui sont étonnés de redécouvrir les vins de Fitou », explique Laetitia Buron. « Il y a eu depuis plusieurs années un gros travail de fond au sein de l’interprofession pour faire évoluer le style de nos vins, vers plus d’élégance, de souplesse et de complexité. Le grand public, qui a parfois une image encore datée de Fitou, est étonné de goûter nos vins ».

De fait, les trois cuvées sélectionnées pour Lyon Tasting affichent des profils radicalement différents : la cuvée Ancestrale 2014 du Domaine Bertrand Bergé, assemblage de carignan (cépage majeur de l’AOC), syrah, grenache et mourvèdre, affiche un profil chaleureux, opulent, résolument sudiste (prix indicatif 16 €) ; a contrario, la cuvée Noblesse du Temps 2015 du Domaine de la Rochelierre, 50% mourvèdre, se signale par une matière délicate, tendue, assez épicée (prix indicatif 20 €) ; enfin, la cuvée Gabrielle 2014 du Château de Nouvelles, 60% carignan, séduit par son profil complet, à la fois juteux, salivant, sphérique, avec une très belle longueur en finale (prix indicatif 16 €). Trois styles, trois interprétations des terroirs de Fitou, représentatifs de la nouvelle dynamique d’une appellation en pleine renaissance. Il y a de quoi avoir le sourire.