Accueil Actualités [Primeurs] Michel Bettane : Pessac-Léognan et Margaux à la hauteur

[Primeurs] Michel Bettane : Pessac-Léognan et Margaux à la hauteur

Auteur

La
rédaction

Date

11.04.2013

Partager

Michel Bettane continue son marathon des Primeurs. Il était hier rive gauche. Une journée globalement fructueuse selon le spécialiste.

« Je suis plutôt agréablement surpris par les dégustations du jour » confie Michel Bettane suite au troisième jour des Primeurs. Que ce soit à Pessac-Léognan le matin ou à Margaux l’après-midi, le millésime 2012 s’annonce prometteur.

« En Pessac-Léognan, l’homogénéité des rouges est bonne, ils sont discrets mais bien constitués » explique Michel Bettane. Du côté des blancs secs, « c’est globalement une bonne année, mais ce sont des blancs tranquilles, peu nerveux » ajoute-t-il.

Mais il est encore plus enthousiaste en ce qui concerne les margaux. « Il y a eu beaucoup de progrès de l’appellation en dix ans, les margaux sont très bons cette année » selon lui. « Il n’y a pas de château à la traîne. Malgré des styles très différents, la qualité, l’équilibre et la finesse sont partout » précise-t-il. Dans une gamme de prix très abordable, il recommande notamment le Château Labégorce, un cru bourgeois de Margaux qu’il estime « harmonieux et réussi ». Et avec l’avantage non négligeable d’être « un peu moins demandé que des pauillac ou saint-julien, donc moins cher ». Côté Margaux, pas de déception donc, les grands crus sont à la hauteur de leur réputation. Michel Bettane cite au rang de ces réussites le Château du Tertre (5ème cru classé de Margaux) ou encore le Château Lascombes (2nd cru classé de Margaux). Mais c’est pour le Château Rauzan-Ségla (2nd cru classé) que Michel Bettane a eu un véritable coup de cœur. « Un millésime parfait, ce sera indéniablement un grand vin » affirme-t-il.

Michel Bettane poursuit la semaine des Primeurs aujourd’hui à Pauillac et Saint-Estèphe.

Laura Bernaulte