Conçu en 2011 par Christian de Portzamparc, le chai du château Cheval Blanc, 1er Grand Cru Classé A de Saint-Emilion, a reçu la semaine dernière le Prix International d’Architecture 2013, honorant « la nouveauté et l’avant-garde ».

C’est l’un des chais modernes dont on a le plus parlé ces dernières années à Bordeaux, et qui a marqué un avant/après dans la « course à l’armement » à laquelle se livrent, depuis, les grands noms du vignobles. Inauguré en 2011, le chai du château Cheval Blanc, réalisation ultramoderne et audacieuse signée Christian de Portzamparc, vient de récolter le Prix International d’Architecture 2013, décerné par le Chicago Athenaeum, Musée d’Architecture et de Design et le Centre Européen pour le Design d’Art Architectural et d’Etudes Urbaines.

Réuni à New York, le jury a dû trancher entre une soixantaine de projets venus de 20 Nations, sélectionnés par des architectes et professeurs américains. Le Prix International d’Architecture se veut « le programme de distinctions internationales le plus significatif et le plus exhaustif au monde », qui honore « la nouveauté et l’avant-garde ».

Félicitations à Christian de Portzamparc, lauréat du Pritzker Price en 1994. Le château Cheval Blanc est co-détenu par Albert Frère et Bernard Arnault, et administré par Pierre Lurton.

Crédit Photo : Portzamparc