(photo F. Hermine)
(photo F. Hermine)

Estandon Vignerons devient Estandon Cooperative en Provence. Plus qu’un changement de nom, c’est bien une profession de foi que veut afficher la première entreprise vitivinicole de Provence.

Revendiquer son statut apparaît presque à contre courant à une époque où les coopératives ont plutôt choisi depuis une vingtaine d’années de communiquer sur Vignerons, Cellier ou Cave. Estandon Vignerons avait d’ailleurs adopté la même démarche en 2012 après la fusion entre le Cellier de Saint Louis et le Cercle des Vignerons de Provence. En fait la structure fondée en 1973 et qui représente 10% de la production des vins de Provence et 20% de la mise en marché du vrac, est un regroupement de 250 viticulteurs de 8 coopératives et de 9 caves particulières. Elle représente environ 20 M de bouteilles eq 75 cl par an dont 65% en AOC et affichait en 2017 un chiffre d’affaires de 43,7 M€ (+7,5%). « Près de la moitié de notre activité est réalisée avec des vins signés Estandon et il est apparu comme une évidence d’assumer enfin et même de revendiquer notre statut coopératif, parce que ce sont nos valeurs et qu’elles sont vues désormais positivement » commente le dynamique directeur Philippe Brel. Les consommateurs ont moins d’a priori et ne nous considèrent plus comme juste un fournisseur de gros volumes. Nous avons d’ailleurs abandonné la production de marques de distributeurs et de bag-in-box IGP ». Sur les bouteilles sera simplement mentionné « Estandon » mais « Coopérative en Provence » accompagnera avec un nouveau design toute la communication sur le site, les salons, les documents commerciaux et les réseaux sociaux.

L’entreprise de Brignoles (Var) a par ailleurs élu un nouveau président Eric Lambert (également président président de la cave de Saint-André de Seillons Source d’Argens et de l’appellation Coteaux Varoix-en-Provence depuis l’an dernier). Il succède à Joël Teisseire à ce poste depuis dix ans et président de la cave de la Roquebrussanne qui s’était fait fort de réveiller la belle endormie, la marque Estandon rachetée par l’Union en 2005.