Le prince Robert de Luxembourg, quatrième génération de la branche viticole de la Famille Dillon, a rejoint l’association Primum Familiae Vini qui regroupe des familles du vin historiques et célèbres. Le cercle retrouve ainsi sa composition complète de 12 membres.

Ils sont désormais à nouveau 12. Douze familles vigneronnes parmi les noms les plus célèbres du monde, réunies au sein du cercle Primum Familiae Vini (PFV) pour promouvoir l’excellence et le modèle familial dans l’univers du vin. « Le vin est un produit de terroir, un produit de long terme, et l’aspect familial, la continuité dans les générations nous paraît primordiale dans notre filière », explique Hubert de Billy (Champagnes Pol Roger), actuel président de PFV.

Le Domaine Clarence Dillon regroupe trois propriétés emblématiques de Bordeaux : Château Haut-Brion, Château La Mission Haut-Brion et Château Quintus. La société familiale compte aussi le négociant en vin bordelais Clarence Dillon Wines et la marque bordelaise Clarendelle ; et à Paris le caviste La Cave du Château ainsi que le restaurant doublement étoilé Le Clarence. Président de Domaine Clarence Dillon, le prince Robert de Luxembourg a commenté : « Ma famille et moi-même sommes vraiment honorés et ravis de faire partie d’une organisation aussi prestigieuse qui partage nos valeurs et nos engagements à long terme envers le monde des grands vins. »

Entre-aide et valeurs

Créée dans les années 90, Primum Familiae Vini est avant tout une Entente familiale. Chaque domaine viticole accueille fréquemment en stage ou en période professionnelle des jeunes des autres familles. Une formation internationale de choix pour les jeunes générations ! Chaque assemblée générale réunit l’ensemble des familles chez un des membres, soit facilement une soixantaine de personnes. « C’est une logistique, mais cela permet de créer des liens et de mieux se comprendre », reprend Hubert de Billy qui s’apprête à accueillir l’assemblée à Epernay fin juin 2019.

L’entre-aide peut aussi être technique (partage d’une expertise pointue sur un sujet), promotionnelle (organisation de dégustations professionnelles ou dîners de gala), commerciale (filiale commune Hugel – Pol Roger – Torres au Japon ou Pol Roger – Baron de Rothschild en France), etc.

En aucun cas en revanche de lien capitalistique. L’indépendance familiale est même un des piliers de l’association, qui a conduit Mondavi (2005) et Paul Jaboulet Aîné (2006) à quitter PFV à l’ouverture de leur capital. Les statuts de l’association prévoient aussi un maximum de 12 membres.

Voici donc Primum Familiae Vini au complet, avec comme membres…
Marchesi Antinori, Toscane
Joseph Drouhin, Bourgogne
Egon Muller Scharzhof, Moselle
Famille Hugel, Alsace
Familia Torres, Catalogne
Baron Philippe de Rothschild, Bordeaux
Famille Perrin, Rhône
Tempos Vega Sicilia, Ribera del Duero
Tenuta San Guido, Toscane
Symington Family Estates, Porto
Pol Roger, Champagne
et désormais Domaine Clarence Dillon, Bordeaux.