Ce soir, c’est Noël, et vous êtes en pleine élaboration du menu parfait. Celui dont vos convives parleront encore dans 15 ans, les papilles tout émues… Mais avez-vous pensé aux bulles ? Pour accompagner vos recettes nous vous proposons nos sélections de champagnes, extraits de notre hors-série Champagne, actuellement en kiosques.

Chassenay d’Arce – Cuvée Première
16,5/20
24,8 €
Beaucoup d’allure pour ce champagne élégant dans sa volupté de beurre frais sur un fruit délicat entre mirabelle et tilleul. La bouche est onctueuse avec un volume remarquable, la bulle riche s’impose dans cette matière bâtie en superlatifs sans jamais se départir de sa finesse. Un très beau numéro de funambule sur les équilibres fondamentaux du BSA : puissance et élégance, jeunesse et maturité, acidité présente mais fondue, bulle maîtrisée et élégance de fruit, de fleur et de brioche s’appuient sur un assemblage 60 % pinot noir et 40 % chardonnay. La finale longue et sapide appelle le verre suivant !
Avec un pavé de sandre au beurre blanc.

Charles Heidsieck – Blanc de Blancs
18/20
60 €
« Un vin total ! » s’exclame un juré de Terre de vins, vantant sa richesse sur la brioche et le beurre frais : « Il regarde vers Meursault ! » Ample et généreux, très complexe au nez, ce blanc de blancs illustre à merveille la maîtrise de la maison Charles Heidsieck du sujet chardonnay. On est là face à un monument de générosité, la bulle est parfaite, la finale longue explore le panier de fruits frais (pêche, pomelo), d’herbes aromatiques (citronnelle, verveine). Irrésistible.
Avec un turbot rôti au lard.

Jacquart – Brut Mosaïque Signature
16/20
28 €
Le beau nez complexe offre un riche bouquet de pommes mûres, de fleurs blanches et des notes très gourmandes de brioche grillée. La bouche ample trouve sa grâce dans la bulle, dansante, la finale est relevée par des notes de pâte de coing sur un biscuit grillé. Ce régal de gourmandise est aussi une merveille de finesse ! « Venue pour compléter la collection Mosaïque avec une promesse de plénitude, la cuvée Signature n’est dégorgée qu’après cinq années de maturation pendant lesquelles le vin s’épanouit et les bulles s’affinent », précise la chef de cave et directrice de la communication, Floriane Eznack.
Avec un filet mignon et ses pommes au four.