Appellation moins célèbre que certaines de ses voisines comme Rully et Givry, Montagny n’en possède pas moins une personnalité bien affirmée, reconnue depuis 1936 par l’INAO.

Située au sud de la côte chalonnaise, elle s’étend sur un peu plus de 300 hectares, dont plus de 60 % sont classés en premier cru. Ses sols principalement calcaires et marneux s’échelonnent de 250 mètres à 400 mètres d’altitude orientés est/sud-est. Avec une spécificité forte : seul le chardonnay y a droit de cité ! Il s’épanouit en effet ici très bien, produisant des vins dotés d’une belle richesse mais non dénués de tension. Quatre villages aux terroirs variés se partagent les vignes dont l’essentiel se trouve toutefois sur la commune de Montagny-les-Buxy. Très salins tout au nord aux abords de Buxy, les vins prennent généralement un caractère plus tendu sur les hauteurs de Montagny-les-Buxy. En se dirigeant vers Jully-les-Buxy plus au sud, les sols argilo-calcaires moins élevés tendent à donner naissance à des vins expressifs, très accessibles dans leur jeunesse. Les meilleurs vins de l’appellation vieillissent bien et sont alors une excellente alternative aux blancs de la Côte de Beaune. Avec un atout maître : leur prix.

Domaine Stéphane Aladame
Montagny 1er cru Les Vignes derrière 2018

Issu d’une parcelle de près d’un hectare au sol argilo-calcaire, ce vin dispose d’un profil charmeur. Né à 345 mètres d’altitude, il conserve de ces hauteurs une véritable fraîcheur de constitution. Immédiatement, il séduit au nez par ses arômes floraux, mêlés d’une pointe vanillée et d’une touche discrète de poivre blanc. Cette complexité aromatique invite à la dégustation. Dès l’attaque, c’est la droiture et la franchise du vin qui s’imposent, tout en laissant s’exprimer une légère salinité. Déjà précis, il pourra s’apprécier encore mieux avec un an de bouteille.
18 €
Site internet

Domaine Laurent Cognard
Montagny 1er Cru Le Vieux Château 2017

De l’orientation plein sud de leur coteau situé tout au nord de l’appellation, les vignes auraient pu donner un vin tout en rondeur et tapissant. Il n’en est rien. Ici, c’est la salinité qui est mise en exergue. Associée à une très belle tension toute minérale, elle provoque une vraie salivation en bouche qui appelle à poursuivre la dégustation. La pointe d’amertume finale ne fait que complexifier l’ensemble qui s’appréciera très bien sur un poisson blanc ou une viande blanche légèrement crémée.
23 €


Millebuis
Montagny 1er Cru Montcuchot 2016

Bien connue des amateurs, la coopérative des vignerons de Buxy est d’une grande régularité et produit des vins de très belle qualité, exhalant les spécificités de leur terroir. C’est le cas avec ce 1er cru Montcuchot. Relativement discret au premier nez, il évoque de suite les fleurs blanches et quelques épices douces. Il marque surtout les esprits en bouche où il affiche un parfait équilibre entre volume, mâche et tension. Plein mais sans aucune lourdeur, il est doté d’une allonge magnifique où les notes de coing et d’amandes semblent ne jamais vouloir finir.
13,50 €
Site internet