(Photo : JB Nadeau)
(Photo : JB Nadeau)

Bordeaux Tasting, ce n’est pas que le plaisir de la dégustation et des rencontres, c’est aussi celui du partage et de la générosité. À ce titre, comme chaque année, Idealwine a profité de l’occasion pour organiser sa vente aux enchères caritative. Le chèque était remis aujourd’hui à l’Institut Bergonié qui lutte contre le cancer.

Angélique de Lencquesaing, directrice générale déléguée d’Idealwine, rayonnait à juste titre alors qu’elle remettait le précieux chèque à François-Xavier Mahon, directeur général de l’Institut Bergonié, centre de lutte contre le cancer de Bordeaux. Sur ce chèque, un très joli chiffre : 11 565 euros. Deux fois plus que l’an dernier ! Une performance rendue possible par la générosité d’une quinzaine de propriétés de Saint-Julien, représentées par le président de l’appellation, François-Xavier Maroteaux.

Toutes ont offert de très beaux flacons qui ont largement dépassé les estimations. Pas tout à fait surprenant, selon Angélique de Lencquesaing, pour qui les acheteurs ont été entraînés par « l’impact caritatif, mais aussi le fait que le vin vienne directement de la propriété, garantissant une conservation parfaite ».

Beychevelle, Branaire-Ducru, Léoville-Barton, Gruaud-Larose, etc. Des noms prestigieux qui régaleront une quinzaine d’acheteurs et, en attendant, font le bonheur de François-Xavier Mahon. Le président directeur général de l’Institut Bergonié sait déjà à quoi sera employée cette somme : elle viendra renforcer les efforts déployés par ses équipes pour proposer des traitements à la carte, personnalisés. « Car il n’y a pas qu’un cancer, il y a plusieurs cancers. On essaie de proposer des thérapies nouvelles, qui identifient les anomalies moléculaires pour mieux les cibler et les bloquer. »

L’institut Bergonié, c’est 110 millions d’euros de frais de fonctionnement, dont 30% pour la recherche. Les dons ne représentent que 1,5% de ces frais… La générosité doit donc encore s’intensifier. L’année prochaine, pour Bordeaux Tasting, une nouvelle œuvre caritative bénéficiera de la générosité d’Idealwine et de ses clients. Et si on doublait à nouveau cette somme ?

Sur la photo, de gauche à droite : Rodolphe Wartel (directeur de Terre de vins), François-Xavier Maroteaux (président de l’appellation Saint-Julien), François-Xavier Mahon (directeur général de l’Institut Bergonié) et Angélique de Lencquesaing (directrice générale déléguée d’Idealwine).