– Le champagne retrouvé parfaitement conservé dans une épave au large de la Finlande constitue une découverte « historique remarquable », a affirmé vendredi la Maison Veuve Clicquot, qui précise toutefois que le flacon qu’elle a examiné ne porte pas sa marque.

 

« La bouteille que nous avons examinée n’est pas du Veuve Clicquot, cependant la découverte présente un caractère historique remarquable », affirme Veuve Clicquot dans un communiqué.

Pour la maison champenoise, il s’agit « selon toute vraisemblance d’une bouteille champenoise datant du premier tiers du XIXe siècle ».

Veuve Clicquot a pu examiner un seul flacon sur plus de 30 bouteilles de champagne retrouvées début juillet dans une épave au large de la Finlande, par 55 mètres de fond, près d’une épave d’un vieux gréement.

« Après séchage, l’ancre est bien visible, ainsi que la marque « Juglar« , du nom d’une Maison de Champagne châlonnaise désormais disparue », précise Veuve Clicquot.

La confusion provient probablement de la présence de cette ancre sur le flacon. Ce symbole « est une marque déposée depuis 1798 », précise Veuve Clicquot, qui assure être, « à sa connaissance, la seule Maison de Champagne à utiliser une ancre dans son emblème ».

« Pour ce vin, le temps s’est arrêté », estime Dominique Demarville, chef de caves chez Veuve Clicquot, qui a pu en déguster quelques millilitres. « Il me semble que nous avons goûté un vin identique à ce qu’il était à l’origine », ajoute-t-il, précisant que « les conditions extrêmement favorables de conservation ont probablement stoppé son évolution. »

dlm/ban/mmr