Une nouvelle cuvée vient enrichir cette année la déjà riche gamme des Hospices de Beaune. L’institution Beaunoise s’est vu léguer une vingtaine d’ares dans la prestigieuse AOC Puligny-Montrachet.

Cette partie de la Côte des blancs manquait au tableau des Hospices de Beaune : Puligny-Montrachet, fief de quelques-uns des grands crus blancs les plus recherchés de Bourgogne. Une lacune aujourd’hui comblée.

Les vignes, d’une quarantaine d’années en moyenne, sont situées dans le Climat Les Reuchaux dans la partie nord de l’appellation (côté Meursault). C’est Bernard Clerc, vigneron du village (Domaine Henri Clerc), qui est à l’origine de ce don effectué dans le cadre de la transmission effectuée à ses enfants. Sa fille Corinne Guillemard-Clerc, installée sur 9 hectares à Puligny-Montrachet également, cultive la vigne. Après récolte, les raisins seront confiés aux bons soins de Ludivine Griveau, régisseur du domaine depuis 2015. La cuvée portera le nom du donateur.

Une nouvelle appellation fait donc son apparition au domaine des Hospices de Beaune. Les donations se poursuivent à un rythme soutenu : en 2015 et 2011 un chablis premier cru et un echezeaux grand cru venaient respectivement étoffer la gamme.

Le domaine des Hospices de Beaune compte une soixantaine d’hectares principalement en Côte de Beaune et en Côte de Nuits. La première donation date de 1457 sur le « finage de Beaune » soit 14 ans après la fondation de l’Hôtel-Dieu aux fameuses tuiles vernissées.

La nouvelle cuvée sera bien-sûr mise en vente aux enchères en novembre prochain.