Accueil Début des (grands) travaux au château Marquis d’Alesme

Début des (grands) travaux au château Marquis d’Alesme

Auteur

La
rédaction

Date

10.09.2013

Partager

Le château Marquis d’Alesme, 3ème Grand Cru Classé 1855, a donné hier le coup d’envoi de grands travaux qui donneront naissance, en 2015, à de nouveaux chais et à un parc de deux hectares dans le centre de Margaux.

Même sous la pluie, le symbole était fort. Hier soir, 9 septembre 2013, était posée la première pierre de la grande opération de restauration du château Marquis d’Alesme, idéalement situé en plein cœur du village de Margaux. Un acte symbolique qui vient inaugurer deux ans de travaux, à l’issue desquels ce 3ème Grand Cru Classé aura achevé sa spectaculaire transformation.

Car ce sont bien plus que des travaux de rénovation qui ont été entamés ici : il s’agit d’une véritable renaissance, voulue par la propriétaire Nathalie Perrodo (qui a pris la relève de son père décédé en 2006) et la directrice Marjolaine de Coninck (photo ci-dessous), tant au niveau de la qualité des vins – désormais supervisés par Michel Rolland – que de l’âme des lieux. Elles ont décidé de faire appel à l’architecte bordelais Fabien Pedelaborde, qui a conçu, comme l’indiquent les esquisses présentées hier, des bâtiments réunissant un certain classicisme européen (lignes sobres, arcades à l’italienne) et une influence asiatique (balustrade évoquant la forme d’un dragon…) « Je voulais que ces nouveaux chais aient une touche chinoise en hommage à mes origines maternelles, précise Nathalie Perrodo. Nous voulons maintenir l’effet de surprise, mais la propriété misera aussi sur un oenotourisme familial, avec des activités pour les enfants, comme un labyrinthe à ciel ouvert dans les vignes, et la possibilité pour les petits de repartir avec leur jus de raisin personnalisé ».

L’ouverture vers la nature sera aussi à l’honneur, avec une paroi vitrée dans les chais offrant une vue sur le parc de deux hectares. Pour mener à bien cet ambitieux projet, Fabien Pedelaborde s’est entouré de compagnons du devoir. La crème de la crème des artistes et artisans, qui ont deux ans pour faire jaillir du sol le nouveau château Marquis d’Alesme.

M.D.

Articles liés