Vinexpo Explorer, voilà le nouveau concept BtoB lancé à Vienne les 11 et 12 septembre. Recrutement d’acheteurs, dégustation à l’échelle du pays, visites de domaines, rendez-vous d’affaires et autres master classes : une diversification réussie en complément des salons traditionnels de Bordeaux, New-York, Hong-Kong et Tokyo.

Le premier « chapitre » de cette nouvelle activité s’écrit donc à Vienne, capitale autrichienne parmi les rares à posséder un véritable vignoble, représenté au même titre que les autres régions viticoles du pays lors de ce grand forum d’un nouveau genre : Vinexpo Explorer. En étroite collaboration avec les représentants professionnels des vins autrichiens (Austrian Wine marketing Board), les équipes de Guillaume Deglise, directeur de Vinexpo, ont ciblé les acheteurs des marchés à prospecter et à développer pour leur proposer deux jours de dégustation, de découvertes tant œnologiques que culturelles et de rencontres au cœur même du pays invitant.

Pourquoi l’Autriche ? « Sour sa large gamme de vins et de prix, répond Guillaume Deglise, pour sa capacité à prendre le pari de la qualité après la sévère crise des années 80, pour sa volonté de conquête de nouveaux marchés, pour son réel besoin de développement de sa notoriété ». En effet sur les 90 acheteurs réunis pour l’occasion (46 issus de la zone Asie, 28 européens, 14 pour l’Amérique du Nord et 1 d’Afrique du Sud), 36 n’ont pas encore de vins autrichiens dans leur portefeuille… D’où la grande matinée de dégustation organisée dans l’Orangerie du palais des Habsburg, en présence de 93 vignerons délaissant pour un temps sécateurs et équipes de vendangeurs.

« C’est l’occasion rêvée de trouver une maison qui puisse représenter l’Autriche et avec qui nous puissions construire une marque sur le marché vietnamien, notre potentiel de développement est très fort sur les vins blancs, encore peu consommés » témoigne William Gallet, directeur commercial de Tan Khoa comptant parmi les cinq premières entreprises d’importation et de distribution au Vietnam, ciblant donc le bon mix entre volume et prix.

Pour Florent Barrère en revanche, il s’agit de trouver la perle rare. Barrère et Capdevielle, créé à Bordeaux il y a moins de dix ans, importe et distribue exclusivement des vins étrangers haut de gamme. « Pour moi tout passe par la dégustation, j’avais commencé une sélection car pour l’instant nous n’avions pas d’autrichien, ici j’ai pu confirmer ma très bonne impression et trouver le vigneron que je cherchais : le domaine Pichler-Krutzler sera distribué d’ici trois semaines sur les belles tables et les cavistes exigeants que nous servons ».

Deux exemples de recherches très différentes mais que la première journée de Vinexpo Explorer aura permis de concrétiser rapidement. Mission accomplie.