(Photos Anaka)
(Photos Anaka)

Un tour au Portugal, des conférences, ateliers, manifestations culturelles en pagaille, des visites, et un parcours permanent avec quelques innovations… A la Cité du Vin, à Bordeaux, la culture se conjugue encore et toujours entre incontournables et nouveautés jusqu’à la nouvelle année.

Le 29 août, la Cité du Vin célébrait le million de visiteurs accueillis depuis son ouverture, le 1er juin 2016. Pour maintenir ce bel entrain auprès des visiteurs d’ici et d’ailleurs, le lieu propose une programmation culturelle riche et éclectique pour tous les publics, sans cesse renouvelée. Le point sur la saison culturelle de septembre à décembre.

Porto, star de l’exposition temporaire
Après avoir reçu comme premier vignoble invité en 2017 la Géorgie, la Cité du Vin accueille le Portugal du 5 octobre au 6 janvier, célébrant par là même le 40e anniversaire du jumelage de Bordeaux et Porto. Intitulée « Douro, l’air de la terre au bord des eaux », cette exposition produite par la ville de Porto jouera la carte du paysage, en mettant à l’honneur la région viticole de la vallée du Haut-Douro, inscrite depuis 2001 au patrimoine mondial de l’Unesco. « C’est une exposition plus artistique que culturelle, à travers un traitement contemporain, plutôt dans la symbolique et l’évocation, que sur l’axe didactique, c’est nouveau pour nous », expose Laurence Chesneau-Dupin, directrice de la culture. Dans cette exposition pluridisciplinaire, « il y aura des choses à voir, à toucher, à entendre, ce sera assez poétique. »
Pour compléter l’expérience sensorielle, une partie plus pédagogique est évidemment prévue durant toute la tenue de l’exposition. A ne pas rater, le 5 octobre, une visite privilège avec les commissaires pour découvrir les dessous de l’exposition, et, pour ceux dont la curiosité n’aurait pas été assouvie, une rencontre « Regards sur le Douro » en présence des deux commissaires, le mardi 9 octobre, pour remonter à l’origine du projet. A suivre également, entre autres manifestations autour de l’exposition, une dégustation commentée « A chacun son porto ! » le 10 novembre, une conférence/dégustation « Le paysage culturel du Haut-Douro, patrimoine mondial » le 20 novembre, ou encore un spectaculaire concert de percussions dur barriques « Sons do Douro »le 14 décembre.
Au fil de chaque semaine, les médiateurs de la Cité du Vin prendront le relais pour guider les visiteurs dans la découverte de cette région viticole, de ses vins et traditions. A noter, une visite dégustation « Au cœur du Douro », tous les jours à 16h, mais aussi une dégustation œnoculturelle « Porto et les trésors du Douro » tous les samedis à 18h.
Après le Douro, la prochaine exposition abordera le design avec une sélection d’objets contemporains du XXIe siècle. Intitulée « Renversant, quand art et design s’emparent du vin », elle prendra place à la Cité du Vin du 15 mars au 30 juin.

Les cycles récurrents font toujours le show
Comme chaque année, la Cité du Vin organise des événements en ses murs. Les habitués retrouveront les cycles récurrents parmi lesquels les grands entretiens, série de rencontres avec de grandes personnalités du monde du vin. Après Pierre Lurton (château Cheval Blanc et Yquem) ce mercredi 26 septembre à 19h, la Britannique Jancis Robinson (célèbre critique du vin, écrivain de littérature œnophile, journaliste au Financial Time et créatrice de JancisRobinson.com) se prêtera à l’exercice le 18 décembre (avec dans la continuité de cette rencontre un dîner prestige à la Cave du Latitude20 concocté par un chef étoilé).
Pour se tenir au courant des actualités et avancées scientifiques du monde du vin, « Les Vendanges du Savoir », série de rendez-vous élaborés en partenariat avec l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, font elles aussi leur grand retour. Lors de ces rendez-vous sous trois formes (conférences, dégustations savantes, projections-débats), des chercheurs viennent présenter l’état de leurs travaux et échanger avec le public. Les Vendanges du Savoir inaugurent leur nouvelle saison le 2 octobre, avec une présentation entrecoupée de lectures de textes par un comédien et la présentation d’un nouveau autour de rencontres dans un château. A marquer dans vos agendas, la conférence « l’origine des cépages » le 6 novembre, le 29 novembre la dégustation savante « les défauts du vin, saurez-vous les reconnaître ? » et le 4 décembre la conférence « Reviens Pasteur, ils sont devenus fous! »
Eux aussi renouvelés, les Cycles « C’ Dans le Vin », débats sur le ton du talk-sow en partenariat avec KEDGE Business School (le mardi à 19h), dont la prochaine édition le 11 décembre pour « Fait-il bio à Bordeaux ? ». Les amateurs de grand écran (et de gastronomie) se délecteront du Ciné Goumand, trois fois par an, avec une prochaine projection le 17 octobre « Julie et Julia » interprété dans l’assiette par Chef Jésus.
Pour les férus de voyage, rendez-vous pour un « week-end Terroir » thématique dédié à la Slovaquie du 23 au 25 novembre.

En lien avec l’actualité

La Cité du Vin s’associera à de nombreux événements en lien avec l’actualité locale, nationale ou internationale pur célébrer le vin comme un patrimoine culturel. Le week-end du 11 au 13 octobre, la Cité du Vin fait écho à la manifestation nationale « Japonismes » qui célèbre le 160e anniversaire des relations diplomatiques France-Japon, avec une riche programmation (atelier afterwork vins et thés « spécial Japon », soirée accords mets-vins, vins et saké, dégustation commentée de vins japonais ou encore projection et rencontres autour du film « Koshu, le vin des pluies »…)
Au menu également, un saut dans l’histoire avec des conférences sur Vin des Poilus le 13 novembre et le vin des Pharaons le 1er décembre, une collaboration reconduite avec le Festival international des Arts de Bordeaux Métropole le 20 octobre pour un spectacle-dégustation « Rendez-vous au Paradis », un partenariat avec Bordeaux S.O. Good les 17 et 18 novembre….
L’actualité s’invite aussi lors de la 7e édition des rencontres Vin, droit et santé autour de la question « Le vin est-il un alcool comme les autres ? » le 9 novembre, et « Fait-il bio à Bordeaux ? » le 11 décembre.

Visites et ateliers
« Pour faire découvrir la culture et les civilisations du vin à tous, il se passe quelque chose tous les jours à la Cité du Vin », rappelle Karine Marchadour, responsable de la médiation culturelle. Pour découvrir la Cité de l’intérieur, depuis son origine jusqu’à aujourd’hui, les visites guidées « Il était une fois la Cité du Vin » et « Visite architecturale » sont toujours à l’ordre du jour, avec une nouveauté : chaque premier samedi du mois, une visite avec un interprète en langue des signes françaises (première visite le 1er décembre).
Pour découvrir en famille, l’atelier « Tous les goûts sont permis » met tous les sens en éveil. Pour appréhender le vin ou la dégustation à travers un prisme thématique spécifique, cap sur l’un des ateliers oenoculturels. Parmi eux, après avoir cédé la place aux « Vin des musiciens » cet été, « Le Vin des écrivains » est de retour tous les samedis à 15h. Il emmènera les visiteurs à la rencontre de quatre auteurs ayant fait évocation du vin dans leurs textes. Après une journée de travail bien remplie, les ateliers afterwork proposent une détente amplement méritée. Le jeudi, lancez-vous à la découverte de la richesse viticole française et planétaire avec « Les Jeudis des Vins du Monde » (Brésil le 18 octobre, Rhône le 15 novembre, Serbie le 22 novembre, mets et vins de Bergerac Duras le 20 décembre). Faites frétiller votre palais le jeudi avec le 1er jeudi du mois « Vins et chocolat du monde », le 2e jeudi du mois « Vins et Thés » et le 3e « Le vin des Romains ». Pour finir la semaine en apothéose, le 1er vendredi du mois, rendez-vous au Belvédère après la fermeture de la Cité avec les médiateurs pour découvrir leurs coups de cœur lors de « L’heure d’après »

Parcours permanent : amélioration perpétuelle de l’expérience de visite
« Le parcours permanent est pensé comme un parcours à la carte, mais certains ont du mal à se l’approprier » constate Véronique Lemoine, responsable du Parcours permanent. La grande nouveauté de cette rentrée est la mise en place de quatre parcours thématiques, chacun d’une durée d’une heure environ (« Plein les yeux », « Les essentiels », « Faire le vin », « Juniors »). Outre cette innovation, « pas de changement révolutionnaire dans le parcours permanent, plutôt des choses discrètes mais essentielles », par exemple l’évolution des matériels, logiciels, de l’ergonomie, un compagnon de voyage amélioré » pour toujours améliorer l’expérience de visite.

Autre nouveauté non à l’intérieur, mais en plein air, l’ouverture au public de la rampe extérieure encerclant la Cité du Vin, pour une vue différente sur le bâtiment et son environnement. Dedans ou dehors, il y a toujours une source d’émerveillement à la Cité du Vin !

Plus d’infos sur www.laciteduvin.com