Emma Bastide, en apprentissage au restaurant 'En pleine nature' près de Toulouse, offre un nouveau succès à son lycée hôtelier.
Emma Bastide, en apprentissage au restaurant 'En pleine nature' près de Toulouse, offre un nouveau succès à son lycée hôtelier.

Répartis en deux catégories, 31 sommeliers ont disputé cette épreuve dans le cadre de la manifestation organisée cette année à L’Étoile (Jura). Emma Bastide et Alexis Attal ont inscrit leur nom au palmarès.

Créé en 2000, le concours des vins du Jura a évolué en 2012 avec la création deux catégories. Les juniors, encore en phase de formation, peuvent découvrir le contexte d’une compétition alors que les seniors, avec des épreuves d’un niveau plus relevé, viennent à la conquête d’un titre qui gagne en prestige un peu plus chaque année. Jouant sur les classiques : dégustation et commentaire d’un vin par écrit, questionnaire de culture générale sur les vins du Jura et l’histoire de cette région, et enfin atelier de service ont permis ainsi de procéder à la sélection.

Chez les juniors, Emma Bastide (lycée hôtelier de Toulouse), Jordan Demoncy (lycée professionnel d’Ambérieu-en-Bugey) et Titouan Roche (CFA de Guebwiller) étaient qualifiés pour les dernières épreuves tout comme Alexis Attal (Belmond Manoir aux quat’saisons à Oxford), Manon Bras (Le petit sommelier à Paris) et Dorian Toussaint (La quille à Mulhouse). Sous le regard de Michel Hermet, président d’honneur de l’Union de la sommellerie française et parrain de cette édition, et des membres du jury mobilisé par Philippe Munos, président de l’association des sommeliers du Jura – Franche-Comté, les finalistes, confrontés une fois encore à des ateliers différents en fonction de leur catégorie, ont démontré de solides qualités professionnelles. On peut retenir un atelier autour du fromage et du marc de vins d’Arbois et celui sur la connaissance des terroirs jurassiens et de leur expression aromatique selon les appellations.

Plus homogène dans sa prestation, Emma Bastide (photo ci-dessus) s’est imposée chez les juniors alors que la maturité et l’expérience affichées ont permis à Alexis Attal de s’imposer chez les seniors.

Ci-dessous : Alexis Attal, qui évolue dans un restaurant deux étoiles à Oxford, a démontré un solide savoir-faire et une excellente connaissance des vins du Jura.