Créée en 2011, premier millésime mis en bouteilles, la nouvelle appellation des Coteaux Bourguignons commence à arriver réellement dans les rayons. Elle se veut la porte d’entrée des vins de Bourgogne, en remplacement à terme de l’appellation peu sexy de « Bourgogne Grand Ordinaire ». Elle propose ainsi « un vin de plaisir, peu importe l’assemblage ou la parcelle, à un coût raisonnable, en moyenne entre 5 et 10€, pour que l’image de la Bourgogne ne soit pas uniquement celle des vins chers et prestigieux » explique Alain Serveau, directeur technique de la maison Albert Bichot.

Surtout rouges

Coteaux fait allusion aux paysages vallonnés de la région mais ces vins peuvent être produits de l’Auxerrois au Sud Bourgogne, de Chablis à Beaujeu, dans les quatre départements de la Grande Bourgogne. L’appellation est déclinée dans les trois couleurs mais plus de 90% des vins sont aujourd’hui proposés en rouge pour utiliser les volumes de raisin disponibles, notamment en gamay. Ses vins peuvent être en monocépage de pinot noir, roi de la Bourgogne, ou de gamay, roi du Beaujolais, mais ils sont souvent élaborés en assemblage, complété dans une moindre mesure par le césar. Le gamay, en général majoritaire, apporte le fruit un peu exubérant nécessaire aux vins à boire jeunes, et le pinot noir la complexité… et la « bourguignonne touch ».

Chardonnay en Terres Dorées

Les blancs sont également proposés en monocépage d’aligoté ou de chardonnay, mais aussi en assemblage, pouvant être complété par du melon de Bourgogne, du pinot blanc, du pinot gris…. Le bourgogne aligoté, à hauteur de 10-15%, peut réveiller un chardonnay un peu lourd sur certaines années. L’approvisionnement en chardonnay intègre donc désormais la région des Terres Dorées en Beaujolais, connus déjà au 19e siècle pour ses blancs. On y replante de plus en plus ce cépage sur les sols calcaires.

Environ 50 à 60 000 hl sont désormais produits dans la jeune AOC, à la fois par de célèbres maisons bourguignonnes comme Latour ou Bichot ou beaujolaises comme Loron et Fessy. Des produits de découverte accessibles aux nouveaux consommateurs.

Frédérique Hermine

coteauxbourguignonsselection

Sélection de vins :

– Coteaux Bourguignons rouge 2012 de Maison P.Ferraud & Fils
Gamay principalement et pinot noir 8, 65€

– Coteaux Bourguignons rouge 2011 Maison Henry Fessy
100% gamay 6, 05€

– Coteaux Bourguignons 2012 Albert Bichot
Pinot noir principalement et gamay 8, 90€

– Coteaux Bourguignons blanc 2011 Duc de Belmont de la Maison Jean Loron
Chardonnay 10, 80€

– Coteaux Bourguignons blanc 2011 cuve Colette de la maison Aegerter
Chardonnay et aligoté 8€

– Coteaux Bourguignons blanc 2012 Domaine de Chaude Ecuelle
100% chardonnay 4, 90€