Les femmes font le vin, comme l’affirme #womendowine, mouvement de femmes liées par la passion du vin. Elles sont vigneronnes, œnologues, sommelières, techniciennes et commerciales dans la filière vin, formatrices et journalistes… Dans la foulée de la Journée internationale des droits des femmes, dimanche le 11 mars, le salon Les Héritières de Bacchus réunit des vigneronnes de toute la France, à Claret, en Pic Saint Loup dans l’Hérault.

Ce salon des vins 100% féminin, unique dans le Sud de la France, a fait son chemin depuis 4 ans. Grand public, avec 35 exposantes, il permet rencontres, dégustations et achats avec des vigneronnes du Languedoc-Roussillon, Bordeaux et Sud-Ouest, Rhône et Bourgogne, Loire.

Laurent Lafont l’a créé il y a 4 ans. Cet épicurien, installé sur la commune de Claret, au cœur de l’appellation Pic Saint Loup, a réalisé qu’il n’y avait pas, dans le Sud, de salon de vin au féminin. Il s’est décidé à le lancer, car « chez toutes la passion est décuplée ! Quand je goute un vin d’une vigneronne, je trouve toujours de la finesse, de la sensualité… la vigne est un mot féminin. » Il a travaillé avec les associations de vigneronnes, en particulier les actives Vinifilles, ces pionnières, fédérées depuis 2009 en Occitanie.

Le pari, au cœur de cette appellation Pic Saint Loup, de créer un salon, uniquement de vigneronnes, mais de toute la France, a fonctionné, en passant de 18 exposantes en 2015 à 35 aujourd’hui et gagnant respect et intérêt de plus de 600 visiteurs en 2017.

En 2017, le salon a créé ses prix pour récompenser les vins présents sur le salon. Un jury de 30 dégustateurs issus de tous horizons professionnels, distingue en or, argent et bronze des vins dans 4 catégories : blanc, rouge, rosé, autre. Le prix coup de cœur du président devient en 2018 le prix Agnès Bourgeron, en hommage à cette vigneronne du Domaine de la Fournaca (AOP Languedoc Pic Saint Loup), disparue depuis la précédente édition. Le jury 2018 est présidé par Jean Philippe Granier, directeur Technique des AOC du Languedoc et orchestré par Christine Dardé de CDL Dégustation.

Audrey Martinez, du domaine La Vivarelle, à Tourbes (34), y participe depuis 3 ans. « J’aime ce salon né sur un coup de cœur d’un homme amateur de vin. Il est convivial et permet l’échange avec les vigneronnes, il présente une majorité de Languedoc, mais des vins d’ailleurs aussi. Le public est varié, jeune et curieux. J’ai aussi vu des confrères vignerons du Pic Saint Loup ». Cette Héritière de Bacchus – connue aussi sur les réseau pour son blog La Wineista – fera découvrir dimanche ses deux nouvelles cuvées, Madame Rêve rosé et blanc 2017, en IGP Pays d’Oc.

Dimanche 11 mars 2018 De 10h à 20h
Salle des fêtes de CLARET-
Place du Stade – 34270 CLARET
ENTREE AU SALON : 5€ – Possibilité de restauration sur place
www.lesheritieresdebacchus.fr