Catherine Delaunay.
Catherine Delaunay.

L’histoire est peu courante : celle d’un arrière-petit-fils qui rachète la marque créée en 1893 par son aïeul. Laurent Delaunay, à la tête de la maison Badet-Clément, vient de racheter la maison Édouard Delaunay au négociant Boisset (Nuits-Saint-Georges). L’objectif : en faire un négoce bourguignon centré sur le haut de gamme.

S’éloigner pour mieux revenir : c’est le parcours résumé en quelques mots de Laurent et Catherine Delaunay, à la tête de la maison Badet-Clément (Nuits-Saint-Georges). A partir de 1995, ces derniers se sont fait un nom avec la création d’une gamme de vins de cépages du Languedoc : Les Jamelles. Leurs ambitions se tournent aujourd’hui résolument vers leur région d’origine : ils lancent un négoce-éleveur en Bourgogne, « centré sur le haut de gamme et l’excellence principalement en Côte de Nuits et en Côte de Beaune ». La maison portera donc le nom Édouard Delaunay, une marque qui a été créée en 1893 par l’arrière-grand-père de Laurent Delaunay. En 1992, la maison Édouard Delaunay avait été cédée à Jean-Claude Boisset alors qu’elle traversait des difficultés. Une cuverie et des caves historiques vont être réhabilitées dans les Hautes-Côtes de Nuits. Les premiers achats de raisins ont été initiés au cours des dernières vendanges. « Nous allons constituer une gamme assez resserrée, entre 20 et 25 appellations maximum, avec quelques villages emblématiques, des premiers crus et des grands crus. La nouvelle appellation bourgogne-Côte-d’Or nous intéresse aussi », précise Laurent Delaunay.

La capacité des nouveaux locaux sera de 500 pièces (soit 140 000 bouteilles environ). Un volume que Laurent Delaunay espère atteindre d’ici trois ans, « si toutes les planètes s’alignent correctement »…
A noter qu’outre le succès des Jamelles, Laurent et Catherine Delaunay (photo) faisaient en 2003 l’acquisition de DVP – Domaines & Vins de Propriété, société spécialisée dans la distribution de vins de producteurs bourguignons. Présente également dans les Côtes du Rhône, Badet-Clément gère 4 domaines pour un total de 158 hectares de vignes.