Il y avait Colette et Voltaire, Napoléon et Nicolas II, Mozart et la Callas, Hitchcock et Rabelais… Que des amateurs de vin, qu’ils l’aient écrit, chanté ou filmé ! Belle affiche quand même pour ce Banquet des hommes illustres, organisé jeudi soir au Palais de la Bourse, à Bordeaux.

Bien sûr, les personnages cités n’étaient pas là, sinon par l’interprétation qu’en ont donné dans un petit film des comédiens emmenés par Pierre Arditi, ambassadeur de la Cité du vin, qui, par vidéo interposée, s’est adressé depuis sa loge du théâtre Edouard VII, aux quelques trois cents convives réunis par Sylvie Cazes et Philippe Massol, présidente et directeur de la Cité du vin.

Elle et lui étaient bien présents ainsi qu’Alain Juppé, le prince Robert de Luxembourg, Camille Sereys de Rothschild, le préfet de région Pierre Dartout, Bernard Farges, le président du CIVB, de nombreux professionnels du vin ou encore des élus bordelais. Une magnifique soirée destinée à récompenser toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour que ce projet de Cité, lancé il y a plus de sept ans, voie enfin le jour et soit inauguré pour la prochaine Fête du vin, en juin prochain.

S’ils étaient les invités surprise de la soirée, les hommes (et femmes) illustres n’étaient évidemment pas présents physiquement. L’étaient en revanche, pour le plus grand bonheur des invités, les grands vins qui devaient aider à les identifier. Sancerre, meursault, tokay et autres se sont succédé avec en apothéose un haut-brion et un yquem.

Photos Jean-Bernard Nadeau.