Tous les ans, c’est la même question quand revient la Saint-Valentin (le 14 février pour les étourdis) : quel vin pour sublimer le dîner que vous avez préparé à l’être aimé ? Pour changer un peu des saint-amour, voici notre sélection de bouteilles validée par Cupidon, pour une date concluante (au moins dans le verre).

Lancez-vous !
Avec Rendez-vous, du domaine Viranel, œuvre originale de Nicolas et Arnaud Bergasse-Milhé, à Cessenon-sur-Orb, terroir magique de l’Hérault, l’alliance de cabernet sauvignon et cabernet franc peut dérouter des papilles averties. Est-on vraiment dans le Sud ? Tant de croquant et de gourmandise, une touche fleur pourpre puis myrtille, il a juste ce qu’il faut d’impertinence et d’enthousiasme pour demander un premier rendez-vous.

Double sens, double chance
Si vos amours ne sont pas tout à fait déclarées, mais que l’être convoité est à tendance écolo, celui ou celle avec qui vous partagerez L’Amourette du domaine Thunevin-Calvet à Maury pourra y voir une approche sentimentale ou une connivence d’opinion, selon que son cœur bat pour vous ou pour la planète. Les deux se conjuguent ? Alors, puisque l’amourette maxima briza est la première fleur à être revenue dans le vignoble en conversion bio, cette cuvée issue de grenaches gris sur schistes de la vallée de l’Agly comblera de son bouquet printanier vos amours naissantes.

C’est confirmé !
Cette Saint-Valentin tombant en pleine semaine, si votre projet amoureux vous donne des envies d’ailleurs, annoncez la couleur avec le très charmant muscat sec du domaine Vaquer, le bien nommé Escapade. Si facile à déguster, tout en fraîcheur, sur des parfums de petites fleurs de garrigue (lavandin, ciste), des arômes fruits blancs croquants, c’est la bouteille parfaite pour se concocter une virée catalane, pourquoi pas vers Tresserre, pour une balade dans les vignes du domaine.
Restons catalan, avec le magnifique L’Ove, du domaine de L’Ou à Montescot, (en bio depuis dix ans). Un véritable exercice de style sur le grenache gris, délicat autochtone que Séverine Bourrier bichonne jusqu’à son élevage dans un œuf de terre cuite. Arômes de fenouil et abricot frais, noisette, remarquable matière juteuse et salivante : rien de mieux pour un tête à tête savoureux !

L’amour et la classe
Quoi de mieux qu’une déclaration pleine de classe ? Que vos amours soient confirmées, affichées, ou secrètes, avec ce magnifique AOC Pic Saint Loup 2013 du château de Lancyre, cuvée Madame, on goûte aux profondeurs d’un vin construit, aux tanins serrés mais soyeux, aux arômes terriens et sudistes d’olive noire, bigarade et réglisse, d’une longueur invitante à la dégustation renouvelée, commentée, partagée. Assorti d’un regard complice, le moment sera délicieux.
Restons dans un univers classieux avec Lady Style, blanc de blancs signé Champagne Malard : la robe dorée, très élégante, aux saveurs riches d’une bulle bien élevée, un brin exotique, offre une conclusion nette (extra brut), des possibilités d’accords nombreuses, de l’entrée au dessert. Parfait.

Rendez-vous, IGP Pays d’Hérault, 5,30 €

Madame, 2013, AOC Pic Saint Loup, 27 €

L’Amourette 2016, IGP Côtes catalanes 12,50 €

Escapade, muscat sec 2016, IGP Côtes catalanes, 6,50 €

L’Ove 2016, IGP Côtes catalanes, 23 €

Lady Style, blanc de blancs, 42,30 €