Ambiance (presque) monacale pour la dégustation du concours des vins du Val de Loire, sous les voûtes du réfectoire de l’abbaye de Fontevraud.
Ambiance (presque) monacale pour la dégustation du concours des vins du Val de Loire, sous les voûtes du réfectoire de l’abbaye de Fontevraud.

Or, argent, bronze… 278 vins de Loire, sur 1000 échantillons goûtés ont gagné une médaille du concours des vins du Val de Loire. L’épreuve annuelle organisée par l’interprofession des vins de Loire s’est déroulée mercredi 19 avril à l’abbaye de Fontevraud, avec quelques nouveautés.

Les 130 dégustateurs du concours des vins du Val de Loire ont décerné 117 médailles d’or, 100 d’argent et 72 de bronze. Un millier d’échantillons de Vouvray, Muscadet, Chinon, Touraine, Anjou, Saumur, etc. 2016 (ou 2015 pour certaines appellations) ont été testées.

Nouveauté 2017, le concours organisé par l’interprofession des vins du Val de Loire, intégrait pour la première fois des vins en IGP val de Loire. 19 cuvées IGP vont désormais pouvoir arborer une médaille d’or, signe très recherché notamment dans les rayons de la grande distribution.
Parmi les appellations les plus récompensées, notons les 20 médailles d’or attribuées à des cuvées du Nantais (Muscadet et Coteaux d’Ancenis), et notamment les 12 Muscadet Sèvre-et-Maine-sur-lies. Le domaine Pierre et Bertrand Couly gagne quant à lui, avec trois médailles d’or (Chinon blanc, rosé, rouge), la palme du domaine le plus récompensé.

Nouveauté : des tablettes pour noter les vins

A la manœuvre de ce concours de Loire, 130 sommeliers, vignerons, œnologues experts des appellations ligériennes… Les jurés ont exercé leurs talents de dégustation sous les majestueuses voûtes du « réfectoire » de l’abbaye de Fontevraud, près de Saumur, mercredi 19 avril. Ils étaient réunis en en seul lieu, et sur une seule date pour la première fois.

Autre nouveauté de cette édition 2017 : chaque dégustateur était muni, pour noter ses échantillons, d’une tablette équipée d’un programme de dégustation développé par la start-up tourangelle Winesee. A la fois « plus efficace » et plus rapide, le procédé serait surtout « plus rigoureux et plus fiable », selon Jean-Martin Dutour, vigneron de Chinon et membre du bureau d’InterLoire (voir vidéo ci-dessous).

Avec cette nouvelle formule, InterLoire cherche très clairement à redonner de la visibilité à ce concours. D’ailleurs, autre nouveauté, 60 journalistes français et surtout étrangers étaient conviés en marge du concours pour un petit séjour studieux en val de Loire.

Découvrez ci-dessous la liste complète des vins médaillés :