L’équipe de Vinisud : F.Rieu, président de Vinisud, A. Monhem, directeur Adhésion Group, V. Lobry, directrice Comexposium (photo F. Hermine)
L’équipe de Vinisud : F.Rieu, président de Vinisud, A. Monhem, directeur Adhésion Group, V. Lobry, directrice Comexposium (photo F. Hermine)

En 2018, la 14ème édition de Vinisud, le salon des vins méditerranéens, se déroulera à nouveau mi-février, du 18 au 20, au Parc des expositions de Montpellier. Elle sera placée sous le signe du Développement Durable.

30 000 visiteurs de 70 nationalités, dont 400 acheteurs internationaux et près de 1500 exposants sont attendus au parc des expositions de Montpellier pour la prochaine édition Vinisud devenue annuelle. Le salon retrouve en 2018 ses marques habituelles en février, du 18 au 20 après une édition fin janvier en 2017. Le salon des professionnels du vin est toujours organisé par Adhésion Group dirigé par Ahmad Monhem et présidé par Fabrice Rieu, vice-président des vins du Roussillon, mais il fait désormais partie de Comexposium qui clôturera ainsi une semaine active regroupant différents événements pour la filière (Vinovision à paris du 12 au 14 février, les rencontres d’Affaires WWM Global du 14 au 17 également à Paris et le FIA du 17 au 19 février à Montpellier). Au cœur de l’événement, la démarche de Développement Durable avec le recensement des initiatives responsables de producteurs, une exposition didactique des démarches durables, la présentation d’études sur la consommation de vin responsable en France et dans le monde (par Graines de Changement), les tendances de consommation à Paris vs New York et l’influence des labels éco-responsables (par So Wine). Par ailleurs, les professionnels du liège vont déployer sur le salon 1500 urnes de collecte de bouchons qui seront recyclés, les fonds récoltés servant à financer des projets caritatifs locaux.

Quoi de neuf ?

Parmi les nouveautés de cette 14ème édition, une première participation de l’ICE, l’agence de promotion des vins italiens, avec 14 domaines du sud de l’Italie, une table de dégustation exclusivement bio et l’autre de blancs pour les vins de la Vallée du Rhône qui vont inaugurer de nouveaux stands éco-responsables, un bar à vins doux naturels du Roussillon, une plateforme de rendez-vous mise en place par Sud de France pour faciliter les rencontres entre producteurs et visiteurs, un focus sur les vins en amphore par l’association Wine Mosaic, le lancement par Winetourisminfrance d’un concours du plus beau belvédère avec vue sur vignes pour les producteurs, etc.

28,7% de la production mondiale

Une étude de Wine Intelligence sera également diffusée lors du salon sur l’évolution du dynamisme des vins méditerranéens qui représentent 28,7% de la production mondiale et 28,5% des exportations. Ils sont produits dans 17 pays soit 139 Mhl, en hausse de 9% en 2015, dont 25% en France (+2% en 2015), 41% en Italie (+12%), 21% en Espagne(+9%), 7% au Portugal (+16%), le reste en Afrique du Nord et dans les autres pays Méditerranéens. En France, ils comprennent les vins du Sud Ouest, de Languedoc-Roussillon, de la Vallée du Rhône, de Provence et de Corse soit plus de 52% de la production française de vins en 2015 et 19,5 M hl. Les vins de la Vallée du Rhône et de Provence étaient en hausse respectivement de 11 et 22% entre 2013 et 2016, les seconds étant les mieux valorisés, en moyenne à 5,20€/l. Les débouchés hors UE sont trois fois plus dynamiques, notamment vers les pays tiers et les États-Unis.