En 2016, Vinisud confirme son statut de rendez-vous international avec tous les vignobles du pourtour méditerranéen. Entre les grands classiques d’un salon installé (c’est la douzième édition) et les nouveautés d’un événement en perpétuelle évolution (comme les régions représentées), on attend du très beau et du très bon du 15 au 17 février au Parc des Expositions de Montpellier.

Depuis sa création en 1994, Vinisud a gagné ses lettres de noblesse à l’échelle de tous les vignobles qui bordent la Méditerranée. 1750 exposants attendent 32 000 visiteurs strictement professionnels cette année.

Nouveautés

A partir de 2016, Vinisud se fait annuel, tandis que son Palais Méditerranéen inaugure un espace Bio et une Sparkling Zone pour les vins effervescents. Cet espace de dégustation de 2500 références, organisé avec l’Union des Œnologues de France, est devenu un classique de Vinisud qui se renouvelle constamment pour mieux accompagner les dynamiques de marché des vins du Sud.
Vinisud 2016 célèbrera également un anniversaire : celui des premières Appellations d’Origine Contrôlées, nées en 1936. Le Sud de la France a connu ses premières reconnaissances dès cette date, de Monbazillac, Jurançon et Bergerac à Cassis, en passant par Banyuls, Frontignan, Châteauneuf-du-Pape ou Tavel… On saura fêter dignement les quatre-vingts ans de ces AOC, qui n’ont pas pris une ride, au sein des espaces collectifs et sur chaque stand.

Enfin, tout en restant ancré dans son identité méditerranéenne, Vinisud regarde vers l’Atlantique et fait de Bordeaux son invité d’honneur (le salon faisait déjà le lien avec un vignoble océanique et pourtant bien du Sud : le Portugal, participant historique). Le Sud est vaste, de la mer à l’océan et jusqu’au Pacifique avec un coup de projecteur sur la Californie, connue pour sa production de cépages bordelais mais qui recèle des splendeurs en cépages rhodaniens !

La Méditerranée pour terroir

Organisé à Montpellier, le salon est le rendez-vous des (professionnels) amoureux des vins de tout le pourtour méditerranéen : le sud de la France dans son ensemble, mais aussi l’Italie et l’Espagne, l’Algérie, le Maroc, le Liban, la Bulgarie, la Grèce, la Croatie… (pour consulter la liste des 1750 exposants, cliquez ici). En tout, les régions qui exposent à Vinisud représentent la moitié de la production mondiale de vin. Et ces vins regardent la Méditerranée et connaissent son influence, météorologique, mais aussi culturelle et gastronomique.

Les conférences font la part belle aux cépages du Sud, tous les cépages du sud : le grenache, le carignan et la syrah, bien sûr, ainsi que l’infinie variété des cépages insulaires, des variétés italiennes, espagnoles, grecques… Tout un monde à découvrir !

D’une rive à l’autre de la Mare Nostrum, les vignerons ont des expériences à partager, des enjeux communs, des choses à se dire sur des sujets aussi variés que la recherche sur les cépages anciens, plus résistants à la sécheresse, les enjeux environnementaux liés à la gestion de l’eau, à la fragilité des sols, à la conservation d’un patrimoine culturel et historique qui dépasse le vin mais ne saurait exister sans lui… C’est le sens de l’espace Expression Méditerranéenne, animé par l’association Wine Mosaïc, et plus largement du riche programme de conférences et de dégustations et master-classes de Vinisud 2016.

L’avenir sera connecté et, professionnel ou particulier, vous pourrez suivre l’activité du salon : nous vous ferons suivre nos impressions et nos informations en live sur notre compte Twitter @TerredeVins, notre page Facebook, et ici même sur le site ! A très bientôt pour d’autres nouvelles de #Vinisud2016 !