(photo Millésima)
(photo Millésima)

Le n°59 de Terre de Vins arrivera dans les kiosques la semaine prochaine. Les primeurs de Bordeaux y occuperont une place centrale. Avant de découvrir en intégralité nos notes et commentaires sur le millésime 2018, nous vous livrons chaque jour nos coups de cœur en exclusivité. On poursuit avec l’appellation Margaux.

Jean-Charles Chapuzet a dégusté les vins de Saint-Julien, Margaux et Haut-Médoc pour Terre de Vins. Sa vision du millésime : « Passé les pressions du mildiou et la quête de la parfaite maturité durant les vendanges, les jus sont superbes, notamment les cabernets-sauvignons. Ainsi, au chai, 2018 est le millésime des non-interventionnistes. A Margaux, Saint-Julien et plus largement dans le Haut-Médoc, l’enjeu fut de respecter la superbe matière qu’offre cette belle année. Les ‘toujours plus’, les partisans de la surextraction ou de l’élevage marqué, sont cloués au pilori ».

Château Margaux
1er Grand Cru Classé
98

C’est toujours un exercice de style d’aller chercher la quintessence margalaise. Le nez très crayeux, aérien, avec une sensation de soyeux. L’attaque est portée par la fraîcheur et le croquant avec des tanins multiples autant que séduisants. L’équilibre est parfait, avec une finale délicate sur des notes de boîte à cigares et toujours ce côté crayeux, la ligne directrice. Ce 2018 s’écrit avec 90% de cabernet sauvignon, 4% de merlot, 4% de cabernet franc et 2% de petit verdot.

Château Palmer
3ème Grand Cru Classé
98

En raison de la pression mildiou, la récolte fut de 11 hl/ha, mais elle en est d’autant plus exceptionnelle. L’assemblage est de 53% de cabernet sauvignon, 40% de merlot et 7% de petit verdot pour un nez délicat de cassis frais. L’attaque est une bombe de fruits, de pureté, avec une parfaite maturité. Un grand vin dans la douleur.

Château Giscours
3ème Grand Cru Classé
97-98

Dès le nez, on sent que le château Giscours est au rendez-vous de ce beau millésime 2018. La profondeur des arômes reflète la noblesse du cabernet sauvignon sur les graves. Cette sensation se commue en bouche avec de la vivacité et des tanins qui tapissent le palais. C’est complexe, fin et équilibré. Giscours 2018 est pensé pour durer dans le temps.

Ces trois vins ne constituent pas nécessairement le « Top 3 » dans leur appellation mais une sélection parmi les coups de cœur. Retrouvez toutes les notes et tous les commentaires de la rédaction de Terre de Vins dans notre n°59, en kiosques le 7 mai prochain.