(Photo M. Boudot - archives Bordeaux Tasting)
(Photo M. Boudot - archives Bordeaux Tasting)

Jeudi 8 février, “Terre de Vins” et la prestigieuse appellation de la rive droite de Bordeaux donnent rendez-vous aux amateurs pour une grande dégustation à l’hôtel InterContinental Paris – Le Grand.

Découvrez des pépites dans un écrin parisien… Le 8 février prochain, vingt-quatre propriétés sur les 140 que compte l’appellation Pomerol viendront ensemble à la rencontre du public parisien dans le cadre de l’hôtel InterContinental Paris – Le Grand. Ces vins “haute-couture”, exclusivement rouges, sont issus de l’une des plus petites appellations du Bordelais (800 ha), et font rêver par leur rareté. Trois questions à Luc Nebout, vice-président de l’appellation Pomerol (château du Tailhas) pour en apprendre un peu plus à deux semaines de cette belle dégustation.

Venir au contact direct des amateurs, comme lors de cette belle dégustation du 8 février à Paris, est-ce l’une des priorités de Pomerol ?

Quand vous avez une idole, elle vous fait rêver mais vous avez toujours un peu peur de l’aborder ! C’est un peu pareil pour les vins de Pomerol. Il y a ce côté mystique de l’appellation. On s’aperçoit souvent que les consommateurs pensent que Pomerol produit des vins que l’on ne peut pas toucher, aborder, et que l’on ne peut pas visiter les propriétés, alors que nos portes sont pourtant ouvertes. Créer et perpétuer le lien direct avec le public est primordial. Par ce type de manifestation, on veut montrer que pomerol est abordable tant par le contact que par le prix des vins. Par le biais de « Terre de Vins », on touche de nouveaux consommateurs, plus jeunes, mais aussi très connaisseurs, qui recherchent à découvrir l’appellation et qui sont nos futurs acheteurs. Organiser cette dégustation dans ce très beau cadre, et avec l’investissement de « Terre de Vins », fait que ce sera forcément une réussite !

Pouvez-nous décrire à nos lecteurs le style des vins de Pomerol ?
Ce sont des vins très faciles à aborder, à la fois au niveau du parfum, de la structure, du goût. Ce sont à la fois des vins très ronds, sur le plaisir, mais aussi avec une belle complexité et beaucoup de caractère. Ce caractère est notamment dû au merlot, cépage roi de Pomerol, qui trouve une belle maturité sur notre terroir, notamment dans les grandes années, un peu plus chaudes, avec une fin de maturité amenant rondeur et plaisir. L’avantage des pomerols est qu’ils peuvent être bus très jeunes, ou à maturité selon les goûts de chacun.

Quel millésime les amateurs pourront-ils découvrir ce 8 février à Paris ?
Nous amènerons tous le millésime 2015. C’est un très joli millésime, à la belle couleur, aux beaux tanins, au bel équilibre acidité-alcool. C’est un millésime où les vins, même jeunes, sont plaisants à boire, mais seront aussi des vins de longue garde, de l’ordre de 15 à 20 ans sans aucun problème. Chaque propriété amènera également un millésime de son choix, en remontant éventuellement jusqu’à 2008. En terme de prix, les vins présentés ce 8 février s’échelonneront dans une fourchette assez large, de 30€ à une centaine d’euros environ.

INFORMATIONS PRATIQUES
TARIFS :
 PASS Soirée : 15 €.
 PASS Soirée + abonnement découverte (3 numéros) : 18 €.
 PASS Soirée + abonnement 1 an (6 numéros et hors-séries) : 34,90 €.
LIEU :
 Hôtel InterContinental Paris – Le Grand
PAR L’ENTRÉE située au 1 Rue Auber 75009 Paris
HORAIRES :
 18h-21h.

Liste des exposants :


Clos du BEAU PERE

Clos BEAUREGARD

Château BEL-AIR

Château Le BON PASTEUR

Château BONALGUE

Château BOURGNEUF

Château Le CAILLOU

Château Le CASTELET

Château Le CHEMIN

Château La CROIX TAILLEFER

Château La FLEUR DE PLINCE

Château La FLEUR-PETRUS

Château FAYAT

Château GAZIN

Château HAUT FERRAND

Château LECUYER

Château MAZEYRES

Château La RENAISSANCE

Clos RENE

Château La ROSE FIGEAC

Clos SAINT-ANDRE

Château du TAILHAS

Château de VALOIS

Château VIEUX MAILLET