(photo Quentin Salinier)
(photo Quentin Salinier)

Jean Gautreau, l’homme qui a rendu vie et donné ses lettres de noblesse au château Sociando-Mallet (Haut-Médoc) il y a tout juste cinquante ans, vient de s’éteindre à l’âge de 92 ans.

Ni cru classé, ni cru bourgeois, mais incontestablement l’une des grandes valeurs sûres du Haut-Médoc : tel est le château Sociando-Mallet, superbe propriété re-jaillie de ses cendres à la fin des années 1960 grâce à la volonté d’une personnalité visionnaire, Jean Gautreau. Bien que les premières traces du vignoble remontent au 17ème siècle, l’histoire de Sociando-Mallet prend son véritable envol lorsque Jean Gautreau, un surdoué du tennis et du commerce, monte sa société de négoce en 1957 et achète en 1969 un château à l’abandon qui ne pèse plus que 5 hectares. Il a le flair d’identifier un magnifique terroir graveleux et, patiemment, il l’étend, le restructure, en impose le style, et en fait une valeur refuge auprès des amateurs de beaux vins médocains dont les prix restent toujours accessibles. Aujourd’hui, Sociando-Mallet est un magnifique vignoble de 83 hectares. C’est Sylvie Gautreau, la fille de Jean Gautreau, qui a repris les rênes de la propriété il y a quelques années. Nous avions récemment consacré une verticale aux vins de Sociando-Mallet à l’occasion du cinquantième anniversaire de son rachat par la famille Gautreau.

Toute l’équipe de Terre de Vins présente ses sincères condoléances à la famille Gautreau et aux proches de Monsieur Jean Gautreau. Les obsèques auront lieu jeudi 7 novembre à 9h30 en l’église de Lesparre-Médoc.