Se retrouver, partager la joie d’être ensemble autour d’une passion commune : le goût, le vin, l’art de vivre.

Voilà l’ambition du Bacchus Business Club, porté par Terre de Vins : réunir physiquement les acteurs de l’économie lyonnaise, qu’ils soient dirigeants de grandes, moyennes ou petites entreprises, ou profession libérale, à raison d’une fois par mois « Les Lyonnais aiment le mouvement, notre phrase fétiche n’est-elle d’ailleurs pas : « qui ne saute pas n’est pas lyonnais ? »

La référence footbalistique de Maître Bruno Alart, président du Bacchus Business Club de Lyon, maître de cérémonie de cette première soirée à l’Hôtel &Spa La Rotonde à La Tour-de-Salvagny, au nord de Lyon, et avocat spécialisé en droit des affaires au Cabinet Morell Alart & Associés donne le ton et l’ambiance : savourer certes, mais autour de l’envie de tisser des liens, d’échanger, de s’inspirer et de co-construire une belle dynamique pour la ville de Lyon et sa région.

Après Bordeaux et Marseille, où les ouvertures ont été particulièrement réussies, impossible de passer à côté de Lyon : en plus de son histoire culinaire et de son titre envié de capitale mondiale de la gastronomie, entourée de vignobles aux quatre points cardinaux, la ville fait preuve d’un dynamisme économique très fort, qu’il soit industriel ou technologique.
Le Bureau du Bacchus Business Club compte dans ses rangs Emilie Legoff, CEO de Troops et présidente de la French Tech Lyon Saint-Etienne ; Laurent Marx, directeur d’Haxio Industrie ; Olivier Sucrot, président de Fiduciaire Lyonnaise ; Laurent Derhé, président de l’ASLERA (association des sommeliers d’Auvergne Rhône-Alpes), sommelier et MOF ; et Xavier Lepingle, directeur général Hermès Textile Holding .

Philippe Carli et Marcel Guigal à l’honneur

Deux invités de marque sont conviés à chaque soirée afin d’incarner le lien entre business et monde du vin. Pour cette soirée inaugurale, Marcel Guigal de la célèbre maison éponyme et Philippe Carli, président du directoire du groupe Ebra (regroupant neuf titres de presse quotidienne régionale, dont Le Progrès de Lyon), ont ouvert le bal.

Philippe Carli rappelle à quel point tout est possible, dès lors que l’on accepte le changement, la diversification, et que l’on met ensemble des synergies capables de repousser les frontières de l’existant. Son parcours est à l’image de son propos : après des études d’ingénieur, il évolue dans l’industrie aéroportuaire, avant de décider de sortir de sa zone de confort en 2010. La vie lui fournira l’occasion de se tourner vers la presse, d’abord avec son intégration dans le groupe Amaury (L’Equipe, Le Parisien et Aujourd’hui en France à cette époque), puis en tant que président du groupe Ebra, détenu par le Crédit Mutuel.
Le challenge était fort que de redresser des titres de presse écrite, dans un monde où le digital s’étend inéluctablement. Pari réussi pour Philippe et ses équipes, grâce à sa vision et son aptitude à transformer pour s’adapter. Même la pandémie de Covid ne put détruire ses efforts, permettant de redonner un nouveau souffle à la presse quotidienne régionale, en remettant en lumière son rôle de lien social. Rôle que Philippe Carli incarne par ailleurs avec son autre activité de président de l’association Astrée, destinée à rompre la solitude et créer du lien social. A noter également : Philippe Carli est propriétaire du château de Fontenay près de Chenonceau et a fait déguster l’Ingénue, cuvée qui a séduit l’assemblée aux côtés des emblématiques « poids lourds » de la famille Guigal.

Le cadre prestigieux de la Rotonde, associée à la cuisine étoilée de Jean-François Malle, au champagne de gourmet de la maison Charles Heidsieck représentée par son directeur général Stephen Leroux, et aux vins prestigieux de la maison Guigal, ont en réalité donné à cette première soirée le standing promis par le Bacchus Business Club à ses membres. Stephen Leroux, dès l’introduction, avait en effet insisté sur ses champagnes ciselés par le chef de cave Cyril Brun, des champagnes qui ne cherchent pas le volume mais l’excellence, des champagnes nés d’une ambition portée par Christopher Descours, conscient que cette maison historique née en 1851 devait retrouver toutes ses lettres de noblesse. Marcel Guigal, accompagné de son épouse Bernadette, avait quant à lui apporté dans ses bagages, entre autres, les iconiques « La Mouline » et « La Doriane » et a raconté tout le soin qu’il apporte au terroir dont il connaît chaque mètre carré. « Nous avons réussi une magnifique soirée de lancement », se félicitait Me Bruno Alart, sûr que le Bacchus Business Club de Lyon venait d’obtenir là les clefs de la longévité.

LES PROCHAINES DATES À RETENIR

Mardi 5 octobre à Bordeaux
Nicolas de Tavernost, Président du Directoire du Groupe M6
Château Pavie Macquin – Saint-Émilion Grand Cru, 1er Grand Cru Classé B
Château Larcis Ducasse – Saint-Émilion Grand Cru, 1er Grand Cru Classé B
Nicolas Thienpont, Directeur Général

Mardi 12 octobre à Lyon
Pierre Gattaz, président du directoire de Radial et président de Business Europe
Château de Sannes – Luberon

Jeudi 14 octobre à Marseille
Nicolas Béraud, Fondateur et Directeur Général Betclic
Château de Pibarnon, Bandol (en présence de Eric de Saint Victor, propriétaire)

Pour rejoindre le Bacchus business club : bacchusbusinessclub.com