A Chinon, dans le vignoble de Loire, le festival des Nourritures Élémentaires met à l’honneur les choses importantes de la vie : le bon vin et les belles lettres. Ça commence le 31 octobre 2019, et le thème de cette année, c’est le voyage.

Et pourquoi pas un week-end à Chinon ? Le programme des “Nourritures Élémentaires” de Chinon a tout ce qu’il faut pour passer à l’heure d’hiver en douceur. Ce festival mêle tout ce qui fait la force de ce prestigieux vignoble de Loire : les idées et la gastronomie, la littérature et le vin, la philosophie et le cabernet franc.
Fondé sur l’idée que Chinon, ses paysages, ses vins “sont au cœur de l’humanisme développé par François Rabelais”, LA figure tutélaire de ce territoire, le festival propose tout un cycle de conférences-dégustations, pièces de théâtre, cafés philo, ateliers d’écriture, expos, lectures… Soit une vingtaine de rendez-vous gratuits dans les lieux emblématiques du Chinonais : les Caves Painctes, des châteaux et maisons d’artistes… Le grand point d’orgue du festival est un grand banquet dans les fameuses Caves Painctes de la ville, là où François Rabelais situe sa quête de la Dive Bouteille, dans le Cinquième Livre.

Voyage en utopie

Après le Corps en 2018, le thème retenu pour l’édition 2019 est celui du Voyage, sujet rabelaisien par excellence. Les conférenciers invités sont, comme à chaque fois, des experts reconnus dans leur domaine. Citons par exemple l’écrivain Tanguy Vieil (éd. Minuit), dont plusieurs romans ont été adaptés au cinéma, mais aussi Richard Cooper de l’Université d’Oxford, Claude La Charité, spécialiste de Rabelais de l’Université du Québec, Frédéric Tinguely de l’Université de Genève… Une invitation à voyager « au 16e siècle, mais aussi en littérature, en œnologie, en histoire, en philosophie, en utopie, en lumière et en musique aussi, pour tenter de mieux nous comprendre nous-même », évoque joliment Mathilde Boulot-Dutour, créatrice de l’événement.

Quant aux joies plus “terrestres”, elles ne sont pas oubliées : le menu du banquet du samedi soir prévoit neuf plats, issus d’autant de pays (mais arrosés de vins de Chinon). On est quand même au pays de Gargantua, ne l’oublions pas…

www.lesnourritureselementaires.fr