Industriel, député, Olivier Dassault est décédé ce dimanche 7 mars dans un accident d’hélicoptère. Le fils de Serge Dassault et petit-fils de Marcel Dassault était, au côté de ses trois frères et sœurs un pilier du groupe familial, incluant Dassault Wine Estates.

Le décès tragique d’Olivier Dassault est survenu ce dimanche 7 mars en fin d’après-midi près de Deauville, en Normandie. Son hélicoptère se serait écrasé juste après le décollage. Âgé de 69 ans, père de trois enfants, Olivier Dassault était un capitaine d’industrie, homme politique (député de l’Oise sous l’étiquette LR – Les Républicains), ingénieur, pilote, photographe, compositeur, classé 361ème fortune mondiale par le magazine Forbes et figurant parmi les plus grandes fortunes françaises. Fils de Serge Dassault (décédé en 2018 à 93 ans) et petit-fils de Marcel Dassault, il était surtout, avec ses trois frères et sœurs, l’un des piliers du groupe familial, dont les activités englobent bien sûr Dassault Aviation, mais aussi Dassault Systèmes, Groupe Figaro, Immobilière Dassault, et Dassault Wine Estates, branche réunissant les activités viticoles de la famille.

L’aventure Dassault Wine Estates a commencé en 1955, lorsque Marcel Dassault a acquis le château Couperie à Saint-Émilion, rebaptisé Château Dassault et promu Grand Cru Classé en 1969. La famille Dassault possède deux autres propriétés, Château Faurie de Souchard (également grand cru classé) et Château La Fleur, en Saint-Émilion Grand Cru, soit un ensemble d’une cinquantaine d’hectares. Si les activités de Dassault Wine Estates sont dirigées par Laurent Dassault, frère cadet d’Olivier, toute la famille est très impliquée dans l’univers des grands vins et attachée à ses terres saint-émilionnaises.

Terre de Vins présente ses condoléances à la famille Dassault, à tous les collaborateurs du groupe et de Dassault Wine Estates.