Les deux navires-écoles les plus grands du monde, des expositions sur les grands navigateurs et un tonneau qui a traversé l’Atlantique sont parmi les temps forts du prochain festival “Bordeaux fête le fleuve” qui célébrera aussi le vin blanc, ont annoncé mercredi les organisateurs devant la presse.

Le festival bisannuel – en alternance avec “Bordeaux fête le Vin” – qui fête cette année les 20 ans de sa création et sa 11e édition, a rassemblé il y a deux ans entre 300.000 et 350.000 personnes sur les quais de la Garonne.

Des dizaines d’animations, concerts gratuits, événements gastronomiques, etc, ponctueront du 20 au 23 juin le festival associé à la saison culturelle “Liberté ! Bordeaux 2019” elle-même organisatrice de dizaines d’événements artistiques.

Le quatre-mâts russe le “Sedov”, le plus grand navire-école du monde, remontera pour la première fois la Garonne jusqu’à Bordeaux, avec son concitoyen le “Kruzenshtern”, deuxième plus grand voilier-école du monde.

Le festival recevra le navigateur et artiste Titouan Lamazou dans le cadre d’une exposition consacrée aux grands navigateurs et aventuriers épris de liberté, avec un coup de projecteur sur l’odyssée maritime des migrants d’aujourd’hui.

L’aventurier Jean-Jacques Savin, qui vient de traverser l’Atlantique dans un tonneau, mu par la simple force des courants, sera présent avec son embarcation.

Des centaines de nageurs devraient affronter les tourbillons limoneux de la Garonne pour traverser le fleuve.

Quatre jours de colloque sous la houlette de l’ancien président d’Arte Jérôme Clément seront consacrés aux libertés avec la présence notamment du cinéaste israélien Amos Gitaï ou de l’historienne Elisabeth Roudinesco.

Le “village de la fête”, installé le long des quais, célébrera pour la première fois les vins blancs de Bordeaux (10% du vignoble) avec la présence de 80 vignerons de l’Entre-Deux-Mers, Pessac-Léognan, Graves ou Sauternes entre autres.