Le Syndicat Viticole des Graves vient de créer le label “Ambassadeur de Graves”, destiné à mettre en valeur les vins de son appellation selon un cahier des charges qui se veut en adéquation avec les attentes du consommateur.

Mayeul L’Huillier, le directeur du Syndicat Viticole des Graves, se félicite de cette création qui est “le résultat de cinq années de travail et d’un processus de construction qui s’est appuyé sur les adhérents”. L’analyse a identifié “des injonctions sociétales que les producteurs ne peuvent plus ignorer.
La première “c’est l’injonction environnementale, le respect de l’environnement”. Le consommateur doit avoir la preuve que le producteur prend en compte ce souci de la protection de l’environnement et de la santé du consommateur. “Des labels existent. Parmi ceux-ci, nous avons retenu ISO 14001, HVE3, Bio et Biodynamie”.
La deuxième injonction, c’est que “les consommateurs veulent pouvoir visiter les châteaux”. Un label existe “Vignobles & Découvertes” mis en place par ATOUT France. Ce label, créé en 2009 est valable 3 années et valorise une destination à vocation touristique et viticole proposant une offre de produits touristiques multiples et complémentaires (hébergement, restauration, visite de cave et dégustation, musée, événement…) et permettant au client de faciliter l’organisation de son séjour. Les propriétés qui souhaitent être labellisées “Ambassadeur de Graves” devront avoir ce label Vignobles & Découvertes.
La troisième et dernière injonction c’est “la recommandation horizontale, celle qui est faite par un de mes pairs. Un utilisateur évalue le produit et communique ses impressions, ses avis à ses pairs” verbalement ou par l’intermédiaire des réseaux sociaux, comme VIVINO ou Cellartracker. Ces avis reposent bien souvent sur autre chose que des critères techniques. “C’est bien de faire des vins réussis sur le plan technique mais c’est bien de faire des vins dans lesquels le consommateur se reconnaît et qui apportent du plaisir”. Comme l’indique le logo “Ambassadeur de Graves” le vin sera “désigné par le consommateur”.

Comment garantir le résultat de la sélection ?

Les propriétés labellisées “Ambassadeur de Graves” répondent à ces trois critères. Elles ont une certification environnementale, ont le label “Vignobles & Découvertes”, et les vins sont sélectionnés par un panel de gens qui ressemblent à l’amateur de vin. Les certifications des propriétés ont été vérifiées par Qbvérification qui est une filiale de Quali-Bordeaux Organisme d’Inspection. L’activité de cette entreprise, c’est le contrôle, la certification, l’audit et l’inspection d’entreprises ou de produits notamment dans le secteur agricole et viticole. “Il y avait un enjeu d’indépendance et la technicité de Qbvérification garantit la valeur de la sélection des propriétés candidates à ce label Ambassadeur de Graves : une expertise qui garantit qu’il n’y a pas de doute”. L’ODG Graves tenait à ce qu’il y ait une indépendance du résultat par rapport à elle-même et aux châteaux.

Sur le dernier point de la recommandation horizontale, il est intéressant de savoir comment ce panel de dégustateurs a été composé. Mayeul L’Huillier précise que l’ODG s’est appuyé là encore sur une entreprise extérieure indépendante. “La dégustation par le grand public via une analyse sensorielle a été conduite par l’institut Techni’Sens une entreprise qui assure la mise en place d’études et de tests consommateurs. Mayeul L’Huillier : “Les dégustations ont eu lieu durant 3 semaines entre mi-mai et mi-juin et se faisaient à la Rochelle dans les locaux de Techni’Sens. Les dégustateurs étaient sélectionnés sur un niveau de consommation (fréquence d’achat et de consommation) mais aussi un niveau d’achat régulier et un niveau de prix (sur la fourchette de prix des Graves). On voulait éviter le jugement par l’homme de la rue qui n’en consommait pas forcément. Nous souhaitions des gens dans la cible, qui s’y connaissent et aiment déguster ayant un début de niveau amateur. Il y a eu un panel d’une centaine de consommateurs-dégustateurs sélectionnés par Techni’Sens. Cela nous permet de nous éloigner de la subjectivité et de gagner en crédibilité sur un autre pilier que celui de l’expert, celui de la recommandation horizontale : c’est assez novateur dans le monde du vin”.

10 châteaux ont été sélectionnés parmi les 200 que compte l’appellation Graves, 10 châteaux qui ont rempli tous les critères.

Les vignerons candidatent et présentent un vin rouge et/ou un blanc. La candidature est payante, il y a un “ticket de dossier”. Le label s’applique sur le produit vin et sur le millésime. C’est la bouteille qui porte le label mais ce dernier valide aussi une capacité à bien accueillir et à proposer des activités œnotouristiques : “c’est l’aboutissement d’une philosophie de la production”.

Un label qui doit être bien compris

Reste au consommateur de bien comprendre ce nouveau label qui s’ajoute dans le paysage des labels. Celui-ci a des atouts et il convient maintenant au Syndicat Viticole des Graves de faire œuvre de pédagogie en communiquant sur l’intérêt de ce label et sur la valeur des piliers sur lesquels il repose. Ce logo est mis en avant sur le site internet du Syndicat Viticole des Graves. Ce dernier invite aussi les châteaux à communiquer sur ce label. Mayeul L’Huillier a conscience “qu’il y a une concurrence assez intense au niveau des labels, mais c’est un label qui regroupe des labels. Le consommateur va pouvoir y trouver son compte car ce logo applique des principes d’excellence dans les propriétés. Il y a de la crédibilité à donner pour que ce label devienne un point de repère pour le consommateur”.

En regroupant deux labels et en utilisant habilement la recommandation horizontale Ambassadeur des Graves est un label innovant. La lisibilité par le public devrait suivre.

Syndicat Viticole des Graves
http://www.vinsdegraves.com/
61, Cours du Maréchal Foch
33720 Podensac
Tél : +33 (5) 56 27 09 25