Le 8 juin prochain, la maison Millon & Associés organisera une prestigieuse vente aux enchères de plus de 4500 bouteilles, des plus abordables aux plus iconiques.

Si vous aimez le vin, et particulièrement le Bordeaux, vous ne pouvez pas rester insensible à la très belle vente qui se profile à l’horizon. Outre la cave d’un amateur de Bordeaux (il s’agit des bouteilles les plus abordables de la vente dont plusieurs millésimes du très bon Latour-Martillac estimées autour de 20 €), l’attention se portera sur cette famille anonyme de passionnés de vin depuis trois générations qui a décidé de se défaire d’une partie de son trésor. Aymeric de Clouet, expert en vin, a eu la tâche d’inventorier les bouteilles pour la vente. Une chance incroyable puisque cette fabuleuse cave a été constituée en grande partie sur les conseils de son père et de son grand-père, courtiers en vin pour particuliers et notamment cette famille d’œnophiles. L’origine de cette cave est donc parfaitement connue, l’ensemble des bouteilles achetées n’ayant jamais bougé. Ces dernières sont restées parfois plusieurs décennies dans un environnement optimal, très humide ce qui explique l’état des étiquettes. Mais comme le rappelle Aymeric de Clouet, il est impossible d’avoir un excellent niveau du vin dans la bouteille et des étiquettes en parfait état ». Car ici, aucune bouteille n’a été reconditionnée. Elles sont dans leur état d’origine.

Des records à prévoir ?

L’ensemble proposé est exceptionnel, porté par quelques bouteilles tout bonnement fantastiques. On pense ici évidemment à ce magnum de Petrus 1961 au niveau presque parfait qui en fait l’une des bouteilles les plus recherchées au monde. Son estimation entre 10 00 0€ et 12 000 € risque fort d’être dépassée. Dans la même veine, ce ne sont pas moins de 16 bouteilles de château Mouton-Rothschild 1945 qui seront proposées. Ces flacons célébrissimes, ornés du « V » de la victoire, présentent pour certaines un niveau presque parfait, juste sous le bouchon lui aussi d’origine (estimation de 8000 €). De grands moments de dégustation en perspective. Et dans des budgets plus raisonnables, les amateurs éclairés apprécieront la clairvoyance de cette famille qui avait porté son dévolu sur des flacons dont il croyait au potentiel, sans céder au diktat des grands critiques de l’époque. C’est ainsi que des bouteilles de château Montrose 1989 (et non pas 1990) ainsi que des châteaux Lafite-Rothschild et Margaux 1986 apparaîtront également aux enchères. Une chance unique de pouvoir découvrir des vins parfaitement conservés et succomber au charme irrésistible des vieux vins de Bordeaux qui prennent, avec l’âge, une aura toute particulière.

Vente « grands vins et spiritueux »
Jeudi 8 juin 2017 à 18h
Salle V.V – 3 rue Rossini, 75009 Paris
www.millon-associes.com