Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2019. 26ème étape : direction Cahors.

Nouveau pavillon à Triguedina
Le nouveau bâtiment intrigue, devant la maison familiale, avec ses courbes épurées, tout de noir vêtu, « référence au malbec », explique Jean-Luc Baldès. Inauguré en 2018, ce nouveau pavillon permet de décliner autant d’expériences que d’envies du visiteur. Espace musée autour de l’histoire du vignoble, grande salle de dégustation pour découvrir les vins (y compris de vieux millésimes exposés dans une vinothèque), expériences gastronomiques grâce à une cuisine aménagée pour accueillir des chefs de la région. « Nous avons à cœur de pouvoir offrir à nos visiteurs des prestations d’accueil de qualité, pour qu’ils comprennent notre exigence, notre travail sur nos vins , et ça sur toute l’année » confie Sabine Baldès. Une « trilogie de visites » (faisant référence à la Trilogie de trois terroirs, isolés et vendus en coffret haut de gamme de trois bouteilles) allant de 5 à 15 €, permettant de découvrir une partie des vignes et des installations pendant 30 mn, 1 h ou 1 h 30. Les « ateliers pédagogiques », thématisés autour de l’influence du terroir ou de l’impact du temps sur le vin, doivent être réservés à l’avance (25 €, 2 h de dégustation). La découverte du vignoble se fait aussi grâce à des vélos électriques disponibles sur le domaine, avec pause pique-nique (panier fourni par le domaine, 50 € la journée).
Clos Triguedina – 46700 Vire-sur-Lot
05 65 21 30 81 – www.jlbaldes.com

Nouvelle expérience Chambert
Ce domaine de 65 hectares, sur les coteaux de Floressas, est le plus grand domaine en bio de l’appellation Cahors. Il faut le découvrir pour ses vins – qui depuis l’arrivée de Philippe Lejeune, il y a 11 ans, ne cessent de gagner en finesse –, le travail sur le malbec sur chaque terroir, le passage en biodynamie et les vinifications parcellaires. Pour ses visites aussi (12 €, 1 h 30), où l’accent est mis sur le choix de la biodynamie, et pour son bistrot d’été, qui accueille de juin à septembre des milliers de personnes. Après de gigantesques travaux, c’est désormais dans une nouvelle salle de dégustation entièrement vitrée, comme suspendue au-dessus des vignes, que les visiteurs peuvent vivre une autre « expérience Chambert ». On y déguste, on y achète du vin et on l’accorde avec de la gastronomie (une cuisine a été imaginée dans l’espace par Pascal Bardet, chef doublement étoilé, pour des tapas de choix). Un hôtel 4 étoiles devrait également voir le jour en 2020 à côté de la propriété.
Château de Chambert – 46700 Floressas
05 65 31 95 75 – www.chambert.com

Médiéval très gourmand
Obtention du BIB gourmand Michelin cette année pour ce petit restaurant en plein cœur du vignoble de Cahors. Tandis que le chef Pierre Creuset est aux fourneaux (anciennement à la Maison Lameloise, 3 macarons Michelin) proposant une cuisine fraîche, juste et accessible (17 € le plat), Loren conseille sur le choix des vins, parmi une sélection de 180 références, dont 90 du vignoble cadurcien. L’occasion de découvrir le meilleur de l’appellation, « mais pas que, pour rester ouvert à ce qui se fait ailleurs », une belle façon d’apporter des découvertes aux clients locaux. Ouvert du mardi au samedi, toute l’année.
Le Médiéval – 46700 Puy-l’Évêque
09 86 31 80 88 – www.lemedieval-puyleveque.fr

Vie de châteaux chez les Vigouroux
Depuis l’année dernière, l’imposant château de Mercuès (Relais & Châteaux) et son restaurant gastronomique Le Duèze (1 étoile au Michelin) se sont vus transformés. Grâce à de grands travaux de rénovation en cuisine et en salle, et la possibilité de vivre une nouvelle expérience : La Table du Chef. Une soirée privative pour 5 à 6 convives maximum (200 € le repas), durant laquelle on peut découvrir la cuisine du talentueux chef Julien Poisot, accompagnée des vins des propriétés Vigouroux. De l’autre côté de la rivière, le château de Haute-Serre continue d’accueillir toute l’année les visiteurs gourmands, grâce à sa table-restaurant-rôtisserie (menus à partir de 25 €), son chai monumental aux expositions artistiques variées, ses menus et ateliers Toques’N’Truffes (en hiver) et ses possibilités de visites toute l’année.
Château de Mercuès – 46090 Mercuès – 05 65 20 00 01 – www.chateaudemercue.com
Château de Haute-Serre – 46230 Cieurac – 05 65 20 80 20 – www.hauteserre.fr

Nouvel espace pour la Mémé du Quercy
Depuis les années 1970, cette association de vignerons de Cahors (une quinzaine) et producteurs locaux (conserves, rocamadours, foie gras, truffe de Lalbenque, confiseries), tous réunis sous l’égide Mémé du Quercy, travaille à une communication collective des richesses gastronomiques du territoire. Nouvelle salle de dégustation ce printemps pour découvrir les assiettes gourmandes (tous les midis, à partir de 14 €) accompagnées des vins des vignobles Janicot (30 hectares sur trois propriétés de Cahors à Lamagdeleine, la Matèle, le Mériguet), ainsi que le travail de vinification puisque les baies vitrées de la nouvelle salle donnent directement sur leur nouveau chai bioclimatique inauguré l’année dernière. Visite du chai possible sur demande pour découvrir les produits qui « sont faits directement sous les pieds de la Mémé » explique Anthony Janicot.
La Mémé du Quercy – 46090 Valroufié
05 65 36 87 17 – www.memeduquercy.com

Carnet pratique

Incontournable

La Villa Malbec
Jouxtant l’office de tourisme de Cahors, c’est le point de départ pour découvrir la diversité du malbec sur les terroirs de Cahors, en dégustant à son bar pendant toute l’année. Rejoignez les after-works vignerons, participez aux dégustations à l’aveugle (chaque premier vendredi du mois) ou librement grâce au comptoir de la Villa, vitrine de l’appellation.
46000 Cahors – 05 65 23 82 35 – vindecahors.fr

Itinéraire gourmand
Nouveau cet été, un itinéraire gourmand des vins de Cahors qu’on suit grâce à une carte disponible à la Villa Malbec, chez tous les restaurateurs et hébergeurs partenaires, ainsi que dans les offices de tourisme.
vindecahors.fr

Bien manger | Que rapporter

Terre Gourmande
Après s’être d’abord installée à Prayssac, Terre Gourmande, ce concept d’épicerie-bistrot, a ouvert l’année dernière un nouvel établissement à deux pas du centre-ville de Cahors. Produits locaux (sur la table du bistrot, comme dans les rayons de l’épicerie), nombreuses références de vins de la région (mais aussi belles cuvées d’ailleurs), animations le week-end, et surtout des prix qui restent très accessible pour les gourmands de passage (menu à partir de 13,50 €).
46000 Cahors – 06 65 20 23 75 – www.terregourmande.fr

Que rapporter

Plaisirs du Vin
Ne vous fiez pas à l’environnement de zone d’activités autour, car à l’intérieur de cette cave vous attendent plus de 1 500 références de vin ! Quelques très belles bouteilles de Cahors et du Quercy, mais surtout d’ailleurs (sélection haut de gamme dans chaque appellation). Belles bouteilles de spiritueux également, et une proposition de verrerie. Dégustations organisées pour tous, chaque samedi.
46000 Cahors – 05 65 21 75 12 – www.plaisirsduvin.com