Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2018. 40ème escapade en Bourgogne.

Château de Pommard
Permettre aux amateurs de vin du monde entier de comprendre la mosaïque de terroirs de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits, c’est le défi que s’est lancé la famille Carabello-Baum, propriétaire du château de Pommard.
Depuis l’année dernière, le château propose des « expériences », à vivre en immersion autour des terroirs et des appellations bourguignonnes. Des sessions conçues pour allier pédagogie et divertissement tout en proposant un éclairage sur l’univers du terroir, de la viticulture et de la vinification en Bourgogne. Une équipe de sommeliers et de professionnels a été recrutée pour accueillir le public. Ils enseignent aux participants l’histoire du vin, la gestion de vignobles cultivés en biodynamie, les techniques de vinification en Bourgogne et la dégustation.
Château de Pommard – 21630 Pommard – 03 80 22 07 99 ou chateaudepommard.com

À la table d’Olivier Leflaive
Le fameux panama d’Olivier Leflaive est synonyme de grands vins de la Côte de Beaune, mais aussi d’un sens de l’accueil affirmé. Il y a maintenant plus de vingt ans que la maison a ouvert sa table d’hôtes à Puligny-Montrachet. Les formules à 65 € et 90 € permettent de manger et de déguster de 6 à 9 vins (midi et soir) : saint-romain, puligny-montrachet, meursault ou même un corton-charlemagne (moyennant un supplément). Les commentaires des sommeliers de l’établissement animent un vrai moment de partage. L’hôtel 4 étoiles offre un hébergement au cœur du village.
La Maison d’Olivier Leflaive – 21190 Puligny-Montrachet – 03 80 21 95 27 ou www.olivier-leflaive.com

Initiation à la dégustation au château de Couches
Sur les hauteurs de la Côte Chalonnaise, le château Marguerite de Bourgogne est une imposante bâtisse médiévale reprise en 2009 par Patricia et Olivier Poelaert. Outre son activité vigneronne, le château propose des ateliers d’œnologie. Avec un professionnel du vin sont évoqués ensemble les vinifications, le vocabulaire du vin, et chaque étape de la dégustation. Une initiation qui se conclut par la dégustation de 5 vins et de mises en bouche gourmandes. À coupler éventuellement avec l’un des différents événements que le château organise tout au long de l’année : « Les Médiévales » durant quatre jours en juillet, « Le Jazz a du goût » couplé au réputé festival musical « Jazz à Couches », etc.
50 € par personne, les dates sont annoncées sur le site internet du château.
Château de Couches – 71490 Couches – 03 85 45 57 99 ou www.chateaudecouches.com

Table d’hôtes du château de Chamirey
Savourer un repas bourguignon et déguster en terrasse, le tout avec vue imprenable sur le vignoble de Mercurey, voilà un programme alléchant !
« L’idée est de faire découvrir et mieux comprendre la Côte Chalonnaise, dont la richesse et la diversité des paysages, des terroirs et des vins est encore méconnue », explique la famille Devillard. La table d’hôtes du château de Chamirey, propose un menu exclusif calqué sur le rythme des saisons (déjeuner uniquement). Il est fidèle à la gastronomie bourguignonne et s’articule autour de quatre formules différentes selon les vins dégustés : Cépages (35 €), Climats (45 €), Arômes (55 €) et Millésimes (65 €). Des cuvées toutes issues des domaines familiaux Devillard : des vins du château de Chamirey et du domaine des Perdrix (Nuits-Saint-Georges). Il est conseillé de réserver 72 h minimum à l’avance.
Château de Chamirey – 71640 Mercurey – 03 85 44 53 20 ou www.chamirey.com

Domaine Fichet
Une poignée de producteurs peut revendiquer avoir profondément modifié l’image des vins du Mâconnais. Le domaine Fichet (Igé) est de ceux-là. En 1976, la famille Fichet décidait de sortir du système coopératif. L’exploitation comptait alors 10 hectares (35 aujourd’hui). C’est l’arrivée aux commandes d’Olivier et Pierre-Yves, en 1988 et 1990, qui va donner une impulsion nouvelle au domaine. « Cela nous a incité à agrandir la superficie et à mettre en avant nos terroirs dans un deuxième temps », explique Olivier Fichet. Le succès ne s’est jamais démenti… Ces cuvées sont à découvrir au caveau du domaine, ouvert toute l’année, de 8 h à 12 h et de 13 h à 18 h 30.
Domaine Fichet – 71960 Igé – 03 85 33 30 46 ou www.domainefichet.fr

Carnet pratique

Bien déguster

Patriarche
Fondée en 1780, Patriarche est le premier lieu privé d’accueil du public sur Beaune. Les caves de la Maison sont ouvertes 361 jours dans l’année, avec ou sans rendez-vous, et ce depuis le début des années 50. Patriarche a été précurseur de l’œnotourisme en Bourgogne et en particulier à Beaune. Avec 5 kilomètres de galeries, répartis sur deux hectares, les plus grandes caves de Bourgogne forment un lieu unique. Les caves des pères Chartreux, établies entre les XIIIe et XIVe siècles, sont dévouées à la dégustation des vins de la Maison. Chez Patriarche, on reste traditionaliste : la dégustation est réalisée dans un taste-vin bourguignon. L’entrée, 17 € par personne, permet de déguster pas moins de 10 vins : 3 blancs et 7 rouges. Selon l’époque, vous baladerez vos sens entre les vins du Mâconnais et du Chabilisien, en passant par le cœur de la Maison : les appellations de la Côte de Beaune (Pommard, Volnay…) et de Nuits (Gevrey-Chambertin, Clos-de-Vougeot…).
21200 Beaune – 03 80 24 53 78

Château de Santenay
Le château de Santenay est l’un des plus vastes domaines viticoles de Bourgogne. Ce prestigieux patrimoine – constitué d’un château remarquable par son toit de tuiles vernissées et d’un vignoble de 90 hectares –, est le fruit d’un héritage séculaire intimement lié à l’histoire de la Bourgogne viticole et notamment celle de ses ducs valois. Le château de Santenay est ouvert au public tous les jours d’avril à novembre, avec un accès libre au parc arboré et au caveau de dégustation. Des visites guidées pour les groupes et particuliers sont organisées à 10 h 30, 14 h et 16 h (horaires à confirmer auprès du caveau) au tarif de 6,80 €. De quoi découvrir l’épopée de Philippe le Hardi, de magnifiques caves voûtées datant du IXe siècle et déguster une sélection de crus de Bourgogne.
21 590 Santenay – 03 80 20 61 87 ou www.chateau-de-santenay.com

Bien manger

Pierre et Jean
Dans un ancien chai du XVIIIe siècle, le restaurant Pierre & Jean est en fait l’annexe de ce monument de la gastronomie bourguignonne qu’est Lameloise. Il se situe à deux pas du cœur de Chagny et propose une cuisine savoureuse, gourmande, dans un cadre qui a su conserver l’esprit des lieux mais avec un parti pris résolument contemporain. Menus 19,50 à 34 €.
71150 Chagny – 03 85 87 08 67

Aux années vins
À Buxy, au cœur de la Côte Chalonnaise, sur la route des vins, Céline et Philippe Queneau accueillent dans d’anciens remparts du XVe siècle. Un cadre raffiné pour découvrir la cuisine créative d’un jeune chef, alliée à la richesse et la diversité des crus locaux. Plus de 200 références de vins sélectionnés auprès des meilleurs vignerons sont à la carte ainsi qu’une sélection de vins au verre. Menus de 34 à 65 €.
71390 Buxy – 03 85 92 15 76

Du bon pied

Balades Millebuis (Cave des vignerons de Buxy)
La Cave des Vignerons de Buxy est née de la volonté de vignerons de la Côte Chalonnaise de s’unir autour d’un projet commun : vinifier, élever et commercialiser leurs vins ensemble. Une épopée qui a débuté il y a plus de 75 ans et qui s’est transformée en une aventure humaine pérenne. Les caveaux de dégustation de la cave à Buxy et à Saint-Gengoux-le-National sont en entrée libre et la dégustation est gratuite. La Cave a aussi eu la bonne idée faire découvrir ses terroirs à pied, grâce à des randonnées balisées. Au départ des chais de Buxy, elles sont 3 au total et proposent de cheminer pendant quelques heures à la découverte des vignobles.
71390 Buxy – 03 85 92 03 03 ou www.millebuis.fr