2019 a été une année charnière pour le cru classé de Sauternes, avec l’inauguration de son nouveau chai éco-certifié. Le millésime dans le verre, mais pas seulement, raconté par son directeur général délégué Didier Galhaud.

“En 2019, l’été sec a bloqué le développement du botrytis, et les pluies importantes de septembre ont favorisé les pourritures acides et drosophiles, explique Didier Galhaud. Les tries, abondantes, se sont déroulées en octobre. Sur ce millésime, c’est une petite récolte à 8 hL/ha, contre 14 habituellement. Grâce au nouveau chai inauguré en 2019, nous avons pu procéder à des fermentations lentes et contrôlées, en cuves et barriques individuelles thermo-régulées, pour garder fruit et vivacité dans les vins. Les 2019 sont des vins digestes, plutôt sur la finesse et l’élégance que sur l’opulence, et vont aisément se boire jeunes.”

Encore plus d’ambitions en 2020

Dans le vignoble de 45 ha en production, “on accroît progressivement le travail des sols pour les remettre en équilibre, explique Didier Galhaud. Nous abandonnons les désherbants chimiques pour un travail mécanique, dont 20% en traction animale, et essayons aussi un robot autonome sur 9,5 ha en agriculture biologique. On a aussi un programme de replantation de 5 ha par an, c’est très ambitieux. Côté chai, nous diversifions la production avec du vin blanc sec, rouge, rosé et crémant. Nous capitalisons sur l’œnotourisme, avec des visites du nouveau chai éco-responsable, la boutique qui fonctionnera cet été sur le format d’un pop-up store, et la mise en place d’emplacements pique-nique sur réservation, pour inciter nos amis métropolitains à venir s’aérer et visiter notre vignoble en respectant la distanciation. On va aussi rénover une partie des anciens chais pour mettre en place un nouveau circuit de visite qu’on est en train d’élaborer, en valorisant tout l’historique de la famille d’Arche. Le château d’Arche reste aussi un des rares crus classés 1855 à offrir une vraie structure hôtelière avec huit chambres.”

Retrouvez dans les kiosques le dossier Primeurs dans le numéro collector de Terre de Vins. 400 vins du millésime 2019 dégustés en exclusivité.