Ce sont les dernières sorties d’une campagne primeurs 2020 qui se sera étalée sur un mois et demi : trois stars de la rive droite, les châteaux Figeac, La Conseillante et Beauséjour Héritiers Duffau-Lagarrosse dévoilent le prix de leur millésime 2020.

Château Figeac, 1er Grand Cru Classé ‘B’ (et prochainement ‘A’ ?) de Saint-Émilion, vient conclure en fanfare cette campagne primeurs. En sortant à 182 € HT, la propriété de la famille Manoncourt réalise une hausse de +30% par rapport au millésime précédent, ce qui se situe dans la tendance du marché, mais se positionne en-dessous du 2018, qui était sorti à 203 € HT, prenant le contrepied des « grosses » sorties de ces derniers jours et redonnant de l’élan à cette fin de campagne. Malin ! Figeac 2020 a reçu la note de 98-99/100 de la part de la rédaction de Terre de Vins.
Petit Figeac, le second vin de la propriété, sort pour sa part à 42 € HT.

Sortant traditionnellement en même temps que Figeac grâce aux bons soins de Valmy Nicolas qui fait la liaison entre les stratégies des deux propriétés, le château La Conseillante, star de Pomerol en pleine dynamique, sort également au prix de 182 € HT. Le 2019 se situait, pour rappel, à 140 € HT. On est sur un prix pratiquement équivalent au 2018, qui était sorti à 189 € HT. Château La Conseillante 2020 a reçu la note de 98/100 de la part de la rédaction de Terre de Vins.
Le second vin de la propriété, Duo de la Conseillante, est disponible au prix de 42 € HT.

Enfin, le château Béauséjour Héritiers Duffau-Lagarrosse (HDL) dévoile également son prix, à 105 € HT. Il était à 91 € HT en 2019 et déjà à 105 € HT en 2018, on peut donc saluer une belle cohérence de prix. Le 1er Grand Cru Classé ‘B’ de Saint-Émilion, qui a été au cœur d’un feuilleton haletant ces derniers mois avant d’être racheté par la famille Courtin (groupe Clarins) et Joséphine Duffau-Lagarrosse qui va désormais en assurer le pilotage, va devoir être suivi de près. Les vins dégustés en primeurs sont ceux qui ont été vendangés, vinifiés et assemblés par Nicolas Thienpont et son équipe, qui conduisaient le vignoble jusqu’au rachat. Joséphine Duffau-Lagarrosse entend défendre son approche personnelle du terroir et donc apporter des orientations sensiblement différentes au style des vins. Il faudra donc être très attentif à l’évolution du cru dans les mois et années à venir. En attendant, Beauséjour HDL 2020 a reçu la note de 98-99/100 de la part de l’équipe de Terre de Vins.