Une délégation composée des lauréats des premiers Trophées de l’Œnotourisme, accompagnés de comités régionaux du tourisme français et encadrés par Atout France, ont décollé ce début de semaine pour le Japon. Objectif du voyage : rencontrer des agences et tour-opérateurs locaux pour leur vanter les atouts du vignoble français, et prendre la mesure des points forts du tourisme japonais.

La première édition des Trophées de l’Œnotourisme organisés par Terre de Vins et Atout France a rendu son verdict en mars dernier, lors d’une cérémonie qui se déroulait dans les salons du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères à Paris. Trente acteurs de l’œnotourisme français ont été distingués : 3 Prix Spéciaux du Jury, 9 Médailles de Bronze, 9 Médailles d’Argent et 9 Grands Prix d’Or (voir palmarès complet ici). Ces neuf Grands Prix d’Or, en plus de l’honneur d’avoir reçu la plus haute distinction, ont également gagné un voyage d’affaires au Japon encadré par Atout France. Ils se sont envolés de Paris ce lundi 11 novembre pour entamer cinq jours d’échanges avec des agences de voyage et tour-opérateurs japonais, dans le but de leur faire connaître leurs prestations distinguées par les Trophées de l’Œnotourisme, lesquelles ont de sérieux arguments pour séduire les touristes japonais qui viennent en France. Ce séjour est aussi l’occasion pour la délégation française de visiter des vignobles locaux, productions de saké et autres sites patrimoniaux dans les régions de Sendai et Karuizawa.

Plus ancien marché touristique d’Asie

Avant d’entrer dans le vif du sujet demain mercredi 13 novembre par des premières réunions de travail avec des acteurs japonais du tourisme et de se prêter à un exercice de networking dans le cadre de l’Ambassade de France, les lauréats des Trophées ont été accueillis par les équipes d’Atout France au Japon qui ont mis en lumière les principaux enjeux de ce voyage. Frédéric Mazenq, Directeur d’Atout France Japon et son adjoint Jean-Christophe Harrang ont ainsi offert une présentation très complète du marché du tourisme au pays du Soleil Levant. Plus ancien marché touristique d’Asie, le Japon est aussi le plus mature, le plus structuré, avec un public clairement segmenté, qui a des moyens, des exigences, et demande donc d’être “travaillé au corps” pour délivrer tout son potentiel.

Le Japon est, aussi, un pays en plein essor touristique. Côté inbound, la croissance de son attractivité ne se dément pas, un nouveau record d’affluence étrangère étant battu chaque année (28,7 millions en 2017, 31,2 millions en 2018).

Côté outbound, 18,9 millions de Japonais ont voyagé en dehors de leurs frontières en 2018, contre 17,9 millions en 2017. Pays en croissance, troisième économie mondiale, avec un taux de chômage de 2,5%, politiquement stable – le premier ministre Shinzo Abe est en poste depuis 2012 – et dynamisé aussi bien par l’intronisation récente du nouvel empereur Naruhito que par les nombreux événements sportifs qu’il accueille (Coupe du Monde de Rugby, Jeux Olympiques 2020), le Japon est surtout caractérisé par sa démographie, avec une population vieillissante et une place de plus en plus importantes des seniors dans toutes les strates de la société. Représentant aujourd’hui 26% de la population et 45% de ma consommation, les seniors se distinguent en différents segments allant des actifs proches de la retraite aux octogénaires et nonagénaires. Il n’y a pas une, mais des clientèles seniors : des catégories qui ont le temps et les moyens de voyager, et représentent une cible essentielle des acteurs du tourisme. Les femmes aussi sont une cible privilégiée des opérateurs, qui organisent de plus en plus de circuits 100% féminins. Le tourisme d’affaire est également un levier important. Reconnue comme très qualitative, éduquée, curieuse, connectée, fidèle (taux important de repeaters), la clientèle touristique japonaise est aussi avide de voyages de niche : golf, vélo, randonnées, ski, patrimoine, gastronomie et… vin font partie des expériences attendues.

La France et son vignoble, destination essentielle

À cet égard, la France constitue une destination essentielle. Non seulement aucun voyage en Europe ne s’envisage sans qu’elle figure dans le circuit, mais elle regroupe la quasi-totalité des critères que recherchent les voyageurs japonais : culture, art, patrimoine, paysages, art de vivre… Par ailleurs avec son positionnement haut de gamme, la France est un très bon générateur de marge pour l’industrie japonaise du tourisme, portée par cinq grands tour-opérateurs et une dizaine de grandes agences de voyage. Malgré le coup dur porté à l’attractivité française par les attentats de 2015 (on est passé de 784 000 visiteurs japonais en 2014 à 411 000 en 2016) et une reprise indubitablement ralentie par les conflits sociaux autour des Gilets Jaunes, la popularité de la France ne se dément pas au Japon – les arguments sont nombreux pour attirer de nouveau massivement les voyageurs nippons sur notre territoire. Le vin, avec son côté authentique, hédoniste, culturel, mais aussi “expérienciel” voire exclusif, est un formidable vecteur d’attractivité pour tout le vignoble français. C’est ce que vont s’efforcer d’exploiter les vainqueurs des Trophées de l’Œnotourisme durant les jours à venir.

Les lauréats des premiers Trophées de l’Œnotourisme présents au Japon :

Catégorie Architecture & paysages – Château de Pennautier (11610 Pennautier)
Catégorie Art & culture – Maison Ackerman (49400 Saumur)
Catégorie Initiatives créatives & originalités – Château Vénus (33720 Illats)
Catégorie Œnotourisme d’affaires & événements privés – Champagne Pannier (02400 Château-Thierry)
Catégorie Pédagogie & valorisation de l’environnement – Château Feely (24240 Saussignac)
Catégorie Restauration dans le Vignoble – Château Guiraud (32210 Sauternes)
Catégorie Séjour à la propriété – Château de Mercuès (46000 Cahors)
Catégorie Valorisation des appellations & institutions – Cité du Champagne Collet (51160 Aÿ-Champagne)
Catégorie Le vignoble en famille – La Chablisienne (89800 Chablis)

Font également partie du voyage : Comité Régional du Tourisme Nouvelle Aquitaine, Comité Régional du Tourisme Occitanie, Agence Régionale du Tourisme Grand Est, Gironde Tourisme, Office de Tourisme de Bergerac, Terre de Vins. Sans oublier les équipes d’Atout France au Japon !