©Christophe Bornet
©Christophe Bornet

Le 9 mai prochain, rendez-vous dans le vignoble nantais pour la deuxième édition de Viens planter ton cep ! Après une première réussite en 2018, les vignerons de l’association Les Vignes de Nantes renouvellent l’expérience. Cet événement, réservé aux professionnels (restaurateurs, cavistes, médias…), est l’occasion d’une immersion dans ce vignoble ligérien souvent méconnu.

Une découverte intimiste pour ressentir l’essence de ce terroir

Tout un programme sera proposé aux visiteurs. L’idée ? Faire découvrir la diversité et la qualité des terroirs du vignoble nantais. Au cœur de ce projet, une vraie philosophie du vivant orientée vers la biodiversité. Les vignerons de ces terres aiment à rappeler qu’il n’y a pas qu’un blanc, mais des blancs et même de grands blancs issus de muscadet. Également d’autres cépages, plus rares, tels que la folle blanche, la malvoisie ou le fié gris, mais aussi des rouges. L’association Les Vignes de Nantes, à l’initiative de cette démarche, propose de rencontrer les vignerons adhérents autour d’un cep et pourquoi pas d’un verre ! Ce moment se veut privilégié, afin que les professionnels du vin puissent échanger dans un temps et un cadre intimiste, ce que ne permettent pas les salons par exemple.

Cheminement étonnent le long des vignobles

Départ est donc donné à 9 h 30 pour une promenade dans les vignes du domaine Landron Chartier, suivie de l’atelier plantation à 10 heures. Une promenade le long des vignobles, car cet événement est avant tout l’occasion de sentir le lieu, et donc d’avoir une meilleure appréhension de ce terroir. Vous pourrez découvrir la diversité des produits de ce terroir, avec les trois appellations de muscadets régionaux sur lie* : le muscadet-sèvre-et-maine, le muscadet-côtes-de-grandlieu et le muscadet-coteaux-de-la-loire. Mais aussi les crus communaux : gorges, clisson, le pallet, goulaine, château-thébaud, monnières-saint-fiacre et mouzillon-tillières, issus de parcelles sélectionnées, qui offrent des vins complexes et élégants au grand potentiel de garde. Certaines cuvées de rouge, triées sur le volet, ainsi que de vieux millésimes seront également présentés lors de la dégustation, une façon de faire découvrir la diversité et l’aptitude au vieillissement des vins de ce terroir.

Un petit goût de paulée

Que serait cette journée sans un repas traditionnel afin de réunir ces amoureux du vin et de la vigne ? Afin de poursuivre les échanges dans une ambiance festive, un repas sera servi par le traiteur Marché Noir, fidèle à l’esprit de « paulée » que les vignerons cultivent si bien. La cuvée 2018 de la première édition de l’événement, issue de melon de Bourgogne ou muscadet, plantée sur la parcelle Les Houx, chez Joseph Landron, sera également dégustée. Les premières bouteilles sont en vente sur le site et seront appréciées lors de cette opération. Mais alors, pour cette édition 2022, qu’allons-nous planter, me demanderez-vous ? C’est un cépage qui donne des vins légers et fruités autant que des crus et, n’en déplaise à Philippe le Hardy, peut être noble et reste plaisant au palais.

Inscriptions ouvertes jusqu’au mercredi 4 mai en cliquant sur le lien.


* L’élevage sur lies, levures mortes, permet l’enrichissement du vin en macromolécules. Cette technique confère une sensation d’onctuosité en bouche et donne de la rondeur au vin.

Les membres des Vignes de Nantes : Domaine Éric Chevalier, Domaine Jérôme Bretaudeau, Domaine Bonnet-Huteau, Domaine Julien Braud, Domaine Michel Brégeon, Domaine Landron-Chartier, Château du Coing, Domaine Stéphane Orieux, Domaine des Cognettes, Domaine Bruno Cormerais, Domaine de l’Écu, Domaine le Fay d’Homme, Domaine Haute Févrie, Domaine les Hautes Noëlles, Domaine Luneau-Papin, Domaines Landron, Domaine de la Pépière.