Le 24 décembre, jour anniversaire du décret AOC des Coteaux du Languedoc, clap de fin sur cette année de célébration des 30 ans de cette appellation figurant parmi les plus dynamiques de France…

Hyper présente en grande distribution
Les ventes progressent en grande distribution en volumes (+10% en 2015) et mieux encore, en valeur (avec un prix moyen d’une bouteille AOC Languedoc à 4, 05 €) et c’est l’appellation la mieux valorisée sur les rayons après la Bourgogne.

Chouchou des cavistes parisiens
L’AOC Languedoc est la plus diffusées de toutes les AOC sur les cavistes de région parisienne : on la retrouve ainsi chez 9 cavistes sur 10. Avec un prix moyen d’une bouteille AOC Languedoc à 13, 10 €, ses vins sont appréciés pour leur bon rapport qualité–prix, et leur adéquation avec les goûts actuels des clients.

Star à l’export
Dans une année difficile pour le vignoble français, l’AOC Languedoc progresse à l’export – de 16 % en volume et 28 % en valeur (soit 17 millions de bouteilles commercialisées pour un chiffre d’affaires de 44, 5 M€), notamment grâce au rosé.

Complice avec la génération Y, les 25-35 ans
Ces nouveaux consommateurs arrivent au vin avec leurs propres parcours. Les rendez-vous 2015, manifestations de plein air et balades, comptent pour plus de 400 000 occasions de goûter le vin en rencontrant les vignerons producteurs. Le contact est bien établi avec ces jeunes consommateurs, qui représentent l’avenir, en France, comme en Europe.

Les projets 2016 pour l’AOC Languedoc ?
Encourager la découverte, jouer la pédagogie sur un ton de connivence, continuer à travailler l’international, avec…
– La création du Vinoday les 9 & 10 avril, à la maison des vins à Montpellier, un festival mixant dégustation, pédagogie, gastronomie, farniente et musique autour de l’échange vigneron.
– Le développement de dégustations thématiques. “Vins, Vignes et Terroirs”, sur un week-end de mai.
– La formation grand public via l’école des Vins, qui développe son offre de formules courtes, « instants » et « instants Languedoc », et se délocalise ponctuellement dans les grandes écoles et clubs de dégustations hors région
– La formation professionnalisante, avec le Master Level Sud de France. Ce programme de 14 heures de cours intensifs, dégustation de 30 vins minimum, recueil de 150 pages (trilingue), permet de délivrer, après examen, une accréditation Sud de France. Il déjà opérationnel avec les grandes écoles d’Allemagne, d’Asie et de France.

Tout bouge, sauf la maison des vins du Languedoc, qui reste au Mas de Saporta. Il sera réaménagé pour devenir un « oasis » à porté des deux autoroutes, un point de liaison entre le monde urbain et rural et centre d’information sur l’oenotourisme.

(Source des informations et études : communiqué du syndicat AOC Languedoc)

Toutes les informations sur le site officiel.