Ci-dessus : Cyril Bleeker (photo M. Boudot)
Ci-dessus : Cyril Bleeker (photo M. Boudot)

La maison G.H. Mumm, fidèle de Bordeaux Tasting, présentait deux cuvées récemment mises en marché ce week-end. L’occasion de montrer la diversité de sa gamme, au-delà de l’emblématique Cordon Rouge.

Cyril Bleeker, sommelier pour la maison G.H. Mumm depuis une dizaine d’années, l’annonce en préambule : « la signature Mumm, c’est l’utilisation de vins de réserve de façon conséquente, de façon à maintenir une continuité de style de la marque sur la durée ». Le succès des cuvées phares de la maison, à commencer par la fameuse cuvée Cordon Rouge, repose sur ce souci de continuité. C’est ce même souci qui a présidé à la production de la cuvée Mumm 4, mise en marché il y a quelques mois et présentée ce week-end à Bordeaux Tasting. Mumm 4 arrive ainsi après Mumm 8 et Mumm 6, qui avaient été successivement dévoilée ces dernières années. L’idée : garder l’identité d’assemblage de Mumm ainsi que la philosophie d’élevage sur lattes (d’un minimum de 15 mois pour les cuvées de la maison) en l’étirant sur la durée. En quelque sorte, un BSA – Brut Sans Année – auquel on aurait donné le temps de se patiner pour dévoiler une autre expression de l’identité maison.

Mumm 4 est donc un assemblage de vins issus de plusieurs millésime, élevé quatre ans sur lattes, assemblage aux deux-tiers de pinot noir et un tiers de chardonnay. On retrouve l’ADN de Cordon Rouge mais dans un style plus ample, plus onctueux, avec une ouverture sur des notes beurres, presque noix de coco, une texture très caressante, crémeuse, et une jolie finale bien rafraîchissante qui donne de l’allant à l’ensemble. Un champagne bien équilibré qui donne une interprétation « haut de gamme mais accessible » à 35 € prix public.

Cyril Bleeker faisait également déguster une autre cuvée récemment mise en marché par la maison Mumm : le millésime 2012, assemblage 72% pinot noir 28% chardonnay. 2012, un millésime à la météo complexe, sauvé par un joli été et une belle arrière-saison. Cela donne des champagnes à la fois mûrs et tranchants, sur un style droit, affirmé. Une cuvée disponible à 34 € prix public.

Cette double mise en marché s’est accompagnée d’une refonte du packaging de la gamme. Un sujet sur lequel nous reviendrons ultérieurement.