C’est officiel ! Dans un communiqué paru hier après-midi, la ministre de la Culture et de la Communication propose, au titre de la France, la Bourgogne et la Champagne sur la liste des candidats à la reconnaissance du Patrimoine mondial de l’Unesco.

La Bourgogne – ou, soyons précis, « les climats du vignoble de Bourgogne, associés aux vignobles de Dijon et de Beaune […] avec leurs clos, leurs « murgers », leur bâti caractéristique » sont présentés au titre des biens culturels « inscrits dans une histoire façonnée par les institutions politiques et religieuses (Palais ducal de Dijon, Hospices de Beaune) ». Le vignoble fait pour sa part valoir une organisation marquée par un grand nombre de lieux-dits, délimités par des murets d’une grande qualité paysagère.

Quand à la Champagne, elle est candidate au titre de paysage culturel dont l’organisation territoriale « est marquée par un système agro-industriel entièrement voué à la production et à l’élaboration d’un vin dont l’image est dans le monde entier associé à l’esprit de fête. » Ce système agro-industriel regroupe 4 grands ensembles : les coteaux plantés de vignes, les villages viticoles, les quartiers industriels et les ensembles souterrains.

La ministre Aurélie Filippetti finit même son communiqué d’acceptation par un éloge, notant qu’ « en présentant ces deux dossiers la même année, la France affirme la richesse, et la diversité d’un patrimoine culturel viticole qui fait son prestige et sa renommée au niveau international ».

A présent, les deux dossiers seront audités pour le compte de l’Unesco, par les experts du Conseil International des Monuments et des Sites, qui viendront sur place en 2014. Cet audit, puis la réflexion des sages, prendront un certain temps. La décision finale du Comité du Patrimoine mondial de l’Unesco est attendue durant l’été 2015.

Encouragés par celle nouvelle étape franchie, l’association des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, ainsi que le Comité de soutien des Climats du vignoble de Bourgogne appellent de leurs vœux que « le formidable soutien populaire […] se prolonge jusqu’au classement final tant attendu ». Rendez-vous sur leurs sites internet ! Voir ici et ici.

J.W.B.