Derenoncourt conseille le château de Malleret

TerreDeVins |  Vendredi 11 avril, 2014

1
derenoncourt

Stéphane Derenoncourt, l’un des winemakers les plus célèbres au monde, devient consultant du château de Malleret. Ce cru bourgeois du Haut-Médoc affirme ainsi son ambition de devenir une propriété de premier plan.

Il y a quelques mois, Stéphane Derenoncourt confiait à « Terre de Vins » son objectif « de tout arrêter ». Il faut dire que cet infatigable winemaker, qui conseille de nombreuses propriétés à Bordeaux et à travers le monde, affiche un rythme plutôt soutenu. Mais apparemment, la retraite, ce n’est pas pour tout de suite. Il devient en effet consultant d’une nouvelle propriété, le château de Malleret, cru bourgeois (Haut-Médoc).

Dans un communiqué, l’équipe du château précise que « l’arrivée de Stéphane Derenoncourt comme consultant est une étape supplémentaire dans [la] quête d’excellence » amorcée depuis plusieurs mois. L’arrivée de Paul Bordes à la direction de Malleret était une première impulsion de ce renouveau : « sous son impulsion, l’avenir viticole de Malleret est en train de se redessiner ». Ainsi, « des travaux concernant quelques perfectionnements des bâtiments techniques sont en cours d’étude, le plan de réfection du vignoble déjà en place se poursuit ». Mais les grands travaux ne se limiteront pas au vin. Riche d’une grande tradition équipe (il a longtemps hébergé un haras de renommée européenne), le château « finalise un important projet de centre de thalassothérapie équestre, tout en développant l’activité d’élevage de chevaux de dressage ». Et le communiqué de conclure : « autour de ses deux pôles historiques, le vin et le cheval, le domaine est prêt à mettre tous les moyens nécessaires pour renouer avec l’excellence ». Il est à noter que malgré l’arrivée de Stéphane Derenoncourt, le château continuera d’être suivi par le laboratoire œnologique d’Antoine Médeville.

Le château de Malleret, propriété de 290 hectares réunissant bois, garennes, et 57 hectares de vignes, est un cru bourgeois du Médoc. Voici notre commentaire de dégustation du millésime 2010, paru dans notre sélection « Crus bourgeois et non classés » du n°27 (toujours en kiosques) :

Château de Malleret – 18,50 € – 15/20
Jolie réussite pour le Haut-Médoc dans ce millésime. Ce qui nous donne un vin de belle facture, rond, suave, harmonieux, à la finale ponctuée par de beaux tannins.

Commentaires 1

  1. BLEZOT
    23/07/2014 | 23 h 50 min
    Signaler

    bonjour,

    je suis marié avec Mademoiselle Maryse MALLERET, qui m’a fait connaitre vos vins.Je souhaiterai avoir plus d’information sur votre production

    Cdt

    Lionel BLEZOT
    lionelblezot@club-intenet.fr
    06 27 27 81 18

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte des commentaires

'