En 1966, Gérard Oury arrivait à Meursault avec sa troupe de comédiens parmi lesquels l’inoubliable duo Bourvil et De Funès. La capitale des vins blancs de Bourgogne fête cet anniversaire les 3 et 4 septembre.

Ne cherchez pas l’hôtel du Globe à Meursault, et sa fameuse scène avec un Louis de Funés partageant son lit avec un officier allemand ronfleur, il n’existe pas. En revanche la Kommandantur, elle, trône bel et bien sur la place de Meursault. C’est tout simplement l’Hôtel de ville de la commune. Il a très bien résisté aux flammes de l’incendie factice du scénario de la « Grande Vadrouille »…
Il y a 50 ans, Gérard Oury arrivait en Côte de Beaune avec sa troupe de comédiens parmi lesquels les inséparables Bourvil et De Funès… Aucun ne se doutait alors qu’ils donnaient naissance au road movie le plus célèbre du cinéma français. Aujourd’hui encore de nombreux touristes demandent à voir les lieux de film resté parmi les préférés du public.

Ce week-end, 3 et 4 septembre, sera l’occasion de revivre certaines scènes cultes, dont l’incendie de la Kommandantur, mais aussi l’échange des chaussures, les chaises musicales, etc.
Au programme aussi, une exposition de véhicules militaires et civils d’époque, présentation d’affiches, photographies et objets tirés du film, visite guidée, etc. Et évidemment, diffusion du film le samedi soir, en plein air et sur écran géant en version remasterisée.

A l’époque, le choix de Meursault en plein de cœur de la Côte de Beaune, ne s’était pas fait pour des raisons œnologiques (pas officiellement du moins…) mais parce que la commune était le seul village bourguignon aussi typique ayant une grande place devant la mairie, condition obligatoire pour les prises de vues. Rappelons aussi que pendant la deuxième guerre mondiale la zone libre, objectif de nos deux compères, passaient quelques kilomètres au sud de la commune.