Le numéro 38 de « Terre de Vins » sort aujourd’hui dans les kiosques. Les fêtes de fin d’année sont à l’honneur, entre beaux flacons, accords gourmands et belles rencontres.

Une fois n’est pas coutume, la rédaction de « Terre de Vins » a mis les petits plats dans les grands pour vous concocter un numéro de fin d’année plein de belles surprises. C’est décidé, la période des fêtes sera placée sous le signe de la convivialité et de la gourmandise. La preuve avec notre cahier dégustation, qui met à l’honneur nos « vins de fêtes » préférés, dans toutes les régions de France. Une sélection absolument subjective, articulée autour de nos coups de cœur de ces derniers mois et, tout simplement, des flacons que nous aimons ouvrir (et cela inclut aussi huit « pépites » de vendanges tardives en Alsace) quand nous préparons de belles tablées.

Robuchon, Etchebest, Ramsay…

En parlant de belles tablées.. La gastronomie est bien sûr à l’honneur dans ce numéro, avec un sujet Cuisine réalisé à la Grande Maison, le restaurant ouvert en début d’année à Bordeaux par Bernard Magrez et Joël Robuchon. Le chef Tomonori Danzaki y dévoile trois recettes (et les idées d’accords allant avec) qui devraient faire des heureux à Noël. Haute gastronomie toujours avec le face-à-face des « pères fouettards » les plus célèbres du petit écran, qui se livrent un duel amical à Bordeaux depuis la rentrée : Philippe Etchebest et Gordon Ramsay. Gastronomie toujours avec nos idées d’accords saisonniers avec des ris de veau, avec du roquefort, avec notre stage de cuisine autour des truffes dans le Gard, mais aussi avec nos cahiers spéciaux Armagnac et Foie Gras du Sud-Ouest IGP.

Bournazeau, Gaillard, Cuilleron, Ogier, Barton…

« Terre de Vins » ne serait pas « Terre de Vins » sans de belles rencontres. Ce numéro vous emmène sur les traces d’hommes et de femmes passionnés, comme Marc Bournazeau (Terra Remota) en Catalogne Espagnole ; Pierre Gaillard, Yves Cuilleron et Stéphane Ogier, hérauts du vignoble de Seyssuel ; Anthony Barton, propriétaire élégant des crus classés médocains Léoville-Barton et Langoa-Barton ; la famille François, célèbre clan de tonneliers bourguignons ; et toute une brochette de cavistes et restaurateurs parisiens qui incarnent « le bouillonnement actuel autour du vin dans la capitale ». Nous vous invitons enfin à traverser les Alpes pour une escapade en Ombrie, autour des beaux vins de Montefalco.

Les chroniques habituelles de Pierre Arditi, Yann Queffélec, Philippe Geluck, l’actualité de la Cité du Vin, l’essentiel de la Champagne et du Languedoc et bien d’autres surprises encore vous attendent. Très belles fêtes à tous !

Suivez ce lien pour acheter ce numéro en ligne ou vous abonner.