Le numéro 32 de « Terre de Vins » (novembre-décembre) sort aujourd’hui en kiosques. Avec une sélection de 150 bouteilles pour les Fêtes, le meilleur de Pessac-Léognan, et bien d’autres surprises sous le sapin !

Comme le Père Noël, la rédaction de « Terre de Vins » s’est affairée tôt pour livrer à ses lecteurs un numéro rutilant à l’approche des fêtes de fin d’année. Ce numéro 32, qui sort aujourd’hui en kiosques, se veut riche en surprises et, comme toujours, riche en conseils pour dénicher de bonnes bouteilles, partager de bonnes recettes et programmer de belles escapades dans le vignoble.

Noël et Nouvel An obligent, le cahier dégustation fait la part belle aux vins de fêtes : 150 bouteilles ont été sélectionnées pour se faire plaisir « sans se ruiner » (à partir de 7 €), dans toutes les régions, de Bordeaux à la Champagne, en passant par l’Alsace, la Bourgogne, le Languedoc… A découvrir également : le palmarès réunissant les 20 meilleurs rouges 2012 de Pessac-Léognan (prochainement disponible sur notre site). Avec un podium constitué d’une surprise (Château Bouscaut) et de deux poids lourds (Smith Haut Lafitte et Malartic Lagravière). Enfin, entre les coups de cœur en Picpoul de Pinet (pour accompagner vos huîtres), en champagnes bio, les meilleurs vins rouges pour accompagner le faisan, sans oublier la traditionnelle escale « cuisine » au restaurant Côté Mas dans l’Hérault, les fines gueules vont avoir de quoi trouver de belles idées pour leurs tables de fêtes.

Retour sur le millésime 1914

« Terre de Vins » n°32, c’est aussi un sujet passionnant sur le millésime 1914, un millésime centenaire « né au son du canon ». Une interview exclusive de Jean Gautreau, l’iconoclaste propriétaire du château Sociando-Mallet, en appellation Haut-Médoc, qui bouscule au passage quelques grosses fortunes du vignoble bordelais : « qu’est-ce que ça peut vous foutre de donner 75% du supplément du million d’euros ? Vous avez besoin de 1 million d’euros par an pour aller au restaurant le samedi ? »

C’est encore une saga consacrée à la famille Camus, à Cognac. Une visite des chais du château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande, à Pauillac. Une escale en Corse, au domaine Casabianca. Sans oublier les traditionnelles escapades, qui nous emmènent ce mois-ci dans le Beaujolais et en Sicile. C’est, enfin, la chronique incontournable des plus fidèles plumes du magazine, à commencer par Pierre Arditi et Yann Queffélec. Et encore bien d’autres surprises.

Retrouvez « Terre de Vins » n°32 en kiosques dès aujourd’hui. 6 €. Plus d’infos et abonnements en suivant ce lien.