« L’été des vignerons » a ouvert au 19, Avenue de Champagne à Épernay. Ce bar éphémère, né à l’initiative du Syndicat général des vignerons, fait découvrir de jolis champagnes tout l’été. Zoom sur un des nouveaux pôles d’attrait de la plus belle avenue d’Épernay.

« C’est l’avenue la plus buvable au monde », disait d’elle Winston Churchill, en référence aux grandes marques de champagne qui y alignent leurs façades raffinées : Moët & Chandon, Perrier-Jouët, Pol Roger, de Venoge, Boizel, Mercier, etc.
L’Avenue de Champagne, artère principale d’Épernay, est aussi un lieu œnotouristique, où l’on vient visiter les caves et se balader. Les chiffres sont éloquents. Selon l’Office du tourisme d’Épernay, ce sont 50 000 visiteurs qui parcourent chaque année la célèbre promenade (17 000 pendant la période estivale). Depuis qu’elle a été classée au Patrimoine de l’Unesco en juillet 2015, l’affluence serait en progression de 20%.

Depuis deux ou trois ans s’y ajoute une activité nouvelle : l’un après l’autre, des lieux de dégustation ont ouvert dans les cours d’honneur et jardins des hôtels particuliers qui la bordent. Tables et chaises sont apparues, invitant à venir déguster une coupe en regardant la foule bigarrée qui monte et descend ce véritable Champs Elysées sparnacien. On y entend toutes les langues !

L’été des vignerons

Le Syndicat général des vignerons n’est pas en reste. Sous l’impulsion du Groupe des Jeunes, qui a mené le projet tambour battant, un bar éphémère a ouvert mi- juillet dans la cour du N°19, Avenue de Champagne, un bâtiment appartenant au syndicat.
Baptisé « L’été des vignerons », il se joue des codes classiques, avec ses couleurs pimpantes jusque dans les flûtes, sa durée de vie limitée (14 juillet – 18 septembre), et son bar construit… dans un container ! « Ce qui nous est paru le plus innovant, le plus design, et bien correspondre au caractère éphémère de ce bar, c’est le container, sourit Hugues Perreira, président des Jeunes vignerons. Et puis, au Groupe des jeunes, on aime bien innover, étonner, bousculer les codes ! ».
Pendant deux mois, 20 champagnes de vignerons seront ainsi proposés au public. Ambiance décontractée et conviviale, mais pédagogie aussi. A tour de rôle, chaque vigneron viendra en renfort du jeune barman pour présenter ses vins, parler du champagne et de la Champagne en général. « L’objectif est de valoriser la marque Champagnes de vignerons au travers d’un espace de vente et de communication original et nouveau », explique Emmanuel Manoury, secrétaire général du syndicat.
Pour ce faire, les vignerons comptent bien jouer collectif face aux grandes maisons qui ponctuent l’avenue. Le tarif est unique quel que soit le champagne : 5 € la coupe, 25 € la bouteille de brut, 30 € celle de prestige. Et un forfait dégustation propose 4 champagnes à 18 €. C’est au final pas moins de 20 champagnes de récoltants qui seront ainsi proposés au public.

Une jolie initiative qui signe la venue de champagnes – de vignerons, à la coupe – sur l’Avenue de Champagne.