Ci-dessus : Le nouveau bureau qui prendra ses fonctions en novembre prochain : Frédéric Devautour, Arnaud Fatôme, Philippe Faure-Brac, Fabrice Sommier et Antoine Woerlé (photo JB)
Ci-dessus : Le nouveau bureau qui prendra ses fonctions en novembre prochain : Frédéric Devautour, Arnaud Fatôme, Philippe Faure-Brac, Fabrice Sommier et Antoine Woerlé (photo JB)

A Lyon où l’UDSF (Union de la Sommellerie Française) fêtait son 50e anniversaire, le Meilleur sommelier du monde 1992 a été investi par ses pairs pour un second mandat de trois ans.

A Lyon où ont été jetées les bases de l’Union de la Sommellerie Française il y a cinquante ans, les membres de cette association qui regroupe plus d’un millier de professionnels se sont montrés studieux. Ainsi, quelques heures avant de célébrer cet anniversaire dans l’univers de Paul Bocuse, ils ont tenu leur assemblée générale annuelle dont le temps fort était constitué par l’élection d’un nouveau président. Seul candidat, Philippe Faure-Brac a été réélu à l’unanimité. Il débutera donc en novembre prochain un deuxième et dernier mandat de trois ans. « Cela me permettra de tenir promesse et d’aller à la rencontre des dernières associations régionales auxquelles je n’ai pu encore rendre visite », a-t-il expliqué avec humour.

Plus sérieusement, le président actuel et futur a mis l’accent sur un aspect essentiel : « Notre métier, c’est la transmission et notre mission, avec les enseignants et les employeurs c’est de former et de susciter des vocations en s’appuyant en particulier sur l’exemplarité. »

L’équipe qui va l’accompagner jusqu’en 2022 sera sensiblement différente de celle encore en place. La nouveauté intervient au niveau de responsables des finances. Arnaud Fatôme occupera le poste de trésorier et Frédéric Devautour sera son adjoint. Si Fabrice Sommier demeure au poste de secrétaire général avec Antoine Woerlé à ses côtés, il n’assurera plus la direction des concours. Philippe Faure-Brac prendra cette responsabilité tout en attribuant chacune des épreuves à un délégué. On sait déjà que le Master of Port sera chapeauté par Bertrand Bijasson alors que Serge Dubs prendra en charge le concours Un des meilleurs ouvriers de France.

Après la phase finale du Master of Port prévue les 20 et 21 octobre prochain, le prochain rendez-vous très important est fixé le lundi 25 novembre. Ce jour-là, les sommeliers susceptibles de représenter la France un an plus tard à l’occasion du concours ASI du Meilleur sommelier d’Europe disputeront la sélection coordonnée par Olivier Poussier, Meilleur sommelier du monde 2000. David Biraud, qui a disputé les sept dernières épreuves internationales et obtenu pas moins de cinq podiums, ayant décidé de se retirer la France découvrira alors l’identité de son successeur…

Parmi les autres événements évoqués, l’association des sommeliers d »Alsace a accepté d’organiser, avec le soutien du Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace, la 4e Fête de la sommellerie en juin 2020 en parallèle avec la tenue de Millésimes Alsace.