Serge Dubs et Andres Rosberg, deux candidats portés par la même volonté de promouvoir le métier de sommelier à l'international.
Serge Dubs et Andres Rosberg, deux candidats portés par la même volonté de promouvoir le métier de sommelier à l'international.

L’Association de la Sommellerie Internationale a tenu son assemblée générale à la Cité du Vin de Bordeaux à la veille de Vinexpo et préféré Andres Rosberg au Français Serge Dubs pour la diriger pendant les trois prochaines années.

Comme c’est le cas tous les deux ans, les délégués des 53 pays membres de l’Association de la Sommellerie Internationale (ASI) ont rallié Bordeaux afin de suivre les débats de leur assemblée générale. Réunion qui revêtait une importance toute particulière en raison de l’élection d’un nouveau président, le Japonais Shinya Tasaki arrivant au terme de son second mandat.

Deux candidats étaient en lice : le Français Serge Dubs, Meilleur sommelier du monde 1989, et l’Argentin Andres Rosberg qui se partage entre sommellerie et viticulture dans son pays. Chacun a pu exposer son programme, lesquels n’étaient finalement pas très éloignés. Défendre et promouvoir le métier de sommelier, poursuivre le développement de l’ASI avec en particulier le retour des États-Unis en son sein et entretenir l’image qualitative des différents concours étaient quelques-uns des thèmes forts évoqués par chacun. Toutefois les approches divergent pour atteindre ces objectifs et au  »romantisme » de Serge Dubs, Andres Rosberg oppose un certain pragmatisme. Deux approches soumises ensuite au vote et finalement c’est avec une courte majorité (29 voix contre 24) que le candidat argentin a été élu.

Un revers pour la France qui est intervenu un an après le choix d’Anvers pour le concours mondial 2019 au détriment de Bordeaux et de Vinexpo. Toutefois la sommellerie française n’est pas totalement exclue de la direction de l’ASI puisque Philippe Faure-Brac, président de l’Union de la Sommellerie Française, occupe le poste de trésorier. Quant à Serge Dubs, il continuera d’apporter son expertise au sein de la commission des concours.

Serge Dubs et Andres Rosberg, deux candidats portés par la même volonté de promouvoir le métier de sommelier à l’international.