Après six mois à la tête de l’Union de la Sommellerie Française, à à trois jours de la deuxième édition de Sommeliers Dating, l’événement professionnel organisé par « Terre de Vins », le Meilleur sommelier du monde 1992 dresse un premier bilan.

Alors qu’il fête le 33ème anniversaire de la naissance du Bistrot du Sommelier, son restaurant parisien, Philippe Faure-Brac déploie beaucoup d’énergie afin de répondre présent aux nombreuses sollicitations que lui valent ses responsabilités de président de l’UDSF. Six mois après son élection, et alors qu’il sera l’un des acteurs du Sommeliers Dating organisé par « Terre de Vins » ce lundi 22 mai à Paris, il tire les premiers enseignements de l’action menée avec l’équipe qui l’entoure.

« Je m’étais fixé comme ambition de développer encore plus la visibilité du métier et je crois qu’on y arrive. La présence sur les réseaux sociaux, un site internet qui est en train d’être finalisé et un certain nombre d’événements auxquels nous participons vont dans ce sens. » Le plus Parisien des Provençaux avait également fait de la formation l’un des axes de son programme. Et là également il affiche sa satisfaction. « Là, nous travaillons avec l’Éducation nationale notamment. Nous avons rencontré un certain nombre de professeurs et de chefs d’établissements et des sections sommellerie s’ouvrent et se développent sur tout le territoire, cela veut dire qu’il y a un vivier de jeunes qui veulent entrer dans le métier et ça, c’est une bonne nouvelle. On fait donc en sorte de les encourager et d’accompagner ces formations à partir du moment où elles sont contrôlée en termes de qualité. »
L’UDSF est également connue pour la qualité des concours qu’elle organise. « C’est pour nous un excellent moyen d’évaluer les candidats et leur niveau de formation, mais aussi d’apporter de la visibilité à notre union. »

Une équipe de France pour gagner enfin

Hors des frontières, la situation est plus compliquée. Il y a un an, son projet d’accueillir le mondial des sommeliers à Bordeaux en 2019 n’a pas été retenu par l’Association de la Sommellerie Internationale. Sur le plan des compétitions, les podiums accumulés depuis 2007 par Eric Zwiebel puis David Biraud ne font pas oublier que les derniers titres remontent à 2000. « A Vienne, au concours Europe, David Biraud n’a pas réussi à remporter la compétition malgré un parcours brillant. Pourtant, il a affiché une bien meilleure maîtrise des ateliers, une bien meilleure attitude également par rapport aux autres candidats et une maîtrise de l’anglais bien supérieure à ce qu’il pouvait faire avant. Mais des petits détails ont fait qu’à niveau égal de connaissances et d’expérience c’est un autre candidat qui a gagné. » En l’occurrence le Letton Raimonds Tomsons qui s’est entouré d’Andreas Larsson (MSM 2007) durant sa préparation, tout comme le second, le Polonais Piotr Pietras, est coaché par Isa Bal (champion d’Europe en 2008) et que la Suède a constitué une structure d’encadrement de ses candidats pilotée par Sören Polonius.

« De notre côté, nous avons mis en place un programme qui s’appelle Team France qui est managé par Olivier Poussier (MSM 2000) et Fabrice Sommier (directeur des concours de l’UDSF). L’idée, c’est de rassembler un certain nombre de talents autour de candidats à potentiel pour les faire évoluer non pas l’un après l’autre mais ensemble pour travailler de façon plus précise dans l’art de passer des épreuves et pas simplement apprendre. On se rend compte qu’être ‘winner’ c’est quelque chose qui est un peu différent que connaître son métier. Il faut savoir aller chercher la victoire… »

LISTE DES 40 SOMMELIERS PRÉSENTS A SOMMELIERS DATING LE 22 MAI

DAMIEN AZEMAR – Le 1920 / domaine du mont d’arbois / Megève 2*
DAVID BIRAUD – Sur Mesure par Thierry Marx / Mandarin Oriental Paris
RICHARD BERNARD – MSF / Sommelier conseil
GAETAN BOUVIER – La villa florentine / Lyon / 1*
JEROME CARIOU – Bistrot de la tour /Quimperlé/ Tour des cartes
MARION COUCHET – Sylvestre – Hôtel Thoumieux / Paris 2*
CLEMENT DELECLUSE – Restaurant Thierry Drapeau 2*
SERGE DUBS – Auberge de l’Ill / Illhauesern 3*
PHILIPPE FAURE-BRAC – Bistrot du sommelier / Paris
PATRICE FRANK – Grand Hôtel de Paris / Monaco
ANNE CLAIRE GARTNER – Frenchie (gastro, bar à vin, caviste) Paris
EDMOND GASSER – Le Chat Botté – Hôtel Beau Rivage 1* / Genève
BAPTISTE GAUTHIER – Restaurant Anne-Sophie Pic 3* / Valence
ERIC GOETTELMANN – Relais Bernard Loiseau 2* / Saulieu
ROMAIN ILTIS – Villa René Lalique / Alsace 2*
JEAN LUC JAMROZIK – Table Lancaster 1* et Table du Baltimore / Paris
ISABELLE MABBOUX – Imperial Palace (Annecy) Le Cinq (La Clusaz)
NICOLAS MENEZ – Pavillon Ledoyen / Paris / 3*
JEAN BAPTISTE KLEIN – Le Chambard 2* / Kaysersberg
ANTOINE LEHEBEL – La villa lorraine 1* / Bruxelles
PASCAL LEONETTI – MSF / Sommelier conseil
DOMINIQUE MILARDI – Médirien Beach Plaza Monte-Carlo
VANESSA NAUDIN – LAFAYETTE GOURMET / PARIS
FLORENT MARTIN – Hôtel George V, restaurant Le Cinq Christian Le Squer
GILLES OZZELLO – Oustau de Bamanières / Les Baux 2*
AMANDINE PASTOUREL – Spring – La bourse et la vie / Paris
MARCO PELLETIER – Restaurant Vantre / Paris
BAPTISTE ROSS BONNEAU – Hôtel de la cité + groupe hôtelier / Carcassonne
CYRIL SARTRE – La Régalade / La brasserie du théâtre / Clermont-F.
MARCANTONIO SASSI – Royal Monceau 1* / Paris
YANN SATIN – Hôtel Westminster 1* / Le Touquet – Paris Plage
ALEXANDRE SAVOIE – O CHATEAU / Paris / Le tour des cartes
LIONEL SCHNEIDER – La table de l’Espadon 2* / Hôtel Ritz / Paris
MARGAUX CARLIER – Groupe Georges Blanc 3* / Vonnas
CHARLOTTE TISSOIRE – Le pressoir d’argent / Bordeaux 2*
JULIEN TOUITOU – LE MEURICE / PARIS / 2*
FREDERIC TURPAUD – Divellec / Paris 1*
AYMERIC VERDY – La Passagère 1* / Hôtel Belles Rives / Juan les pins
DENIS VERNEAU – La Mère Brazier / Lyon / 2*
MANUEL PEYRONDET – Club Chais d’oeuvre