Présentée début juillet à la Cité du Vin, à Bordeaux, cette nouvelle plateforme de commerce électronique permet de certifier l’authenticité d’un vin à tous les stades de la chaîne de distribution, de sa production à sa consommation, grâce à la technologie blockchain. Explications

A l’heure des échanges mondialisés et d’internet, le commerce de vin a pris un nouveau visage. Seulement, plus les intermédiaires d’une chaîne de distribution sont nombreux, et ce, jusqu’au client final, plus les risques de contrefaçon sont élevés. Pour redonner confiance aux consommateurs, mais aussi permettre aux producteurs de toucher de nouveaux marchés mondiaux, tout en contrôlant perpétuellement leurs débouchés, Blockchain Wine Pte Ltd a imaginé une plateforme de commerce électronique de vin et une nouvelle application mobile utilisant la technologie Blockchain (la même que celle du Bitcoin), pour tracer chacune des bouteilles du vignoble jusqu’au verre, et ainsi éliminer les vins contrefaits. Son nom : « TATTOO Wine », dont l’acronyme (Traceability, Authenticity, Transparency, Trade, Origin, Opinion) évoque ses vertus attendues. Elle est pour l’heure centrée sur le marché asiatique (Chine, Corée du Sud, Japon, Singapour, Thaïlande), « où la consommation de vins européens est en expansion. »

D’abord, une explication concernant la technologie blockchain s’impose. Selon blockchainfrance.net, « une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. » Selon la métaphore du mathématicien Jean-Paul Delahaye, il faut s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. » La première blockchain est apparue en 2008 avec la monnaie numérique bitcoin.

La fiabilité de la blockchain appliquée au vin

Concrètement, l’acheteur se rend sur le site web ou l’application mobile « TATTOO Wine », et fait son choix dans un catalogue en ligne selon différents critères (pays, région, producteur, cépage, millésime, prix, couleur, degré d’alcool, promotion…), comme sur un site ou une application de e-commerce traditionnels. Mais là où surgit l’innovation, c’est que, grâce à la technologie blockchain, une fois la bouteille ou le lot élus, la plateforme retrace l’ensemble de la vie de ce flacon, tout en fournissant des données sur le vin (terroir, effeuillage manuel ou à la machine, temps de fermentation, type de barrique, pourcentage d’alcool, transport…) Après la livraison physique de la bouteille, son destinataire peut également scanner le QR code unique « tatoué » sur l’étiquette avec son smartphone, pour de plus amples détails sur le vin.

Multiples partenariats

Derrière l’entreprise créatrice de « TATTOO Wine », Blockchain Wine Pte Ltd, Tim Tse, son fondateur et PDG, également président de Roosevelt China Investments Corp., s’est entouré de partenaires soigneusement sélectionnés, au premier rang desquels la Maison Roosevelt, l’une des plus importantes caves à vin en Asie (plus de 3200 références, plus d’une centaine de récompenses depuis 2010). Plusieurs partenaires fournisseurs de services viennent compléter ce tableau. Ernst & Young (EY) développe et gère la blockchain (pour retracer l’origine et la qualité du vin, surveiller le stockage et livraisons), SAP est fournisseur de logiciels, et FedEx a été « choisi en tant que fournisseur des solutions en logistique pour son vaste réseau dans les pays producteurs de vin et les régions qui en consomment à un rythme sans cesse grandissant comme l’Asie Pacifique, et pour son service rapide, fiable et efficace. »

Dès son lancement officiel en septembre 2019, « TATTOO Wine » entend proposer à la vente plus de 5 000 références, européennes (France, Italie, Espagne…) mais aussi mondiales (Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Amérique du Sud, Californie…)